Le soutien aux politiques et les vaccins devraient augmenter l’activité

[ad_1]

Le soutien aux politiques et les vaccins devraient augmenter l’activité

Lire le rapport complet PDF Télécharger les données

  • Bien que les récentes approbations de vaccins aient fait naître l’espoir d’un revirement de la pandémie plus tard cette année, de nouvelles vagues et de nouvelles variantes du virus posent des problèmes pour les perspectives. Dans un contexte d’incertitude exceptionnelle, l’économie mondiale devrait croître de 5,5% en 2021 et de 4,2% en 2022. Les prévisions pour 2021 sont révisées à la hausse de 0,3 point de pourcentage par rapport aux prévisions précédentes, reflétant les attentes d’un renforcement de l’activité à l’aide de vaccins plus tard dans l’année et un soutien politique supplémentaire dans quelques grandes économies.
  • La reprise de la croissance prévue cette année fait suite à un effondrement sévère en 2020 qui a eu des effets néfastes graves sur les femmes, les jeunes, les pauvres, les employés informels et ceux qui travaillent dans les secteurs à forte intensité de contacts. La contraction de la croissance mondiale pour 2020 est estimée à -3,5%, soit 0,9 point de pourcentage de plus que prévu dans les prévisions précédentes (reflétant une dynamique plus forte que prévu au second semestre 2020).
  • La force de la reprise devrait varier considérablement d’un pays à l’autre, en fonction de l’accès aux interventions médicales, de l’efficacité du soutien politique, de l’exposition aux retombées internationales et des caractéristiques structurelles à l’entrée de la crise (Figure 1).

  • Les actions politiques devraient assurer un soutien efficace jusqu’à ce que la reprise soit fermement engagée, en mettant l’accent sur la promotion des impératifs clés d’augmentation de la production potentielle, en garantissant une croissance participative qui profite à tous et en accélérant la transition vers une moindre dépendance au carbone. Comme indiqué dans les Perspectives de l’économie mondiale d’octobre 2020 (PEM), une poussée des investissements verts couplée à des prix du carbone initialement modérés mais en hausse constante entraînerait les réductions d’émissions nécessaires tout en soutenant la reprise après la récession pandémique.
  • Une coopération multilatérale forte est nécessaire pour maîtriser la pandémie partout. Ces efforts comprennent le renforcement du financement de l’installation COVAX pour accélérer l’accès aux vaccins pour tous les pays, assurer la distribution universelle des vaccins et faciliter l’accès aux traitements à des prix abordables pour tous. De nombreux pays, en particulier les économies en développement à faible revenu, sont entrés dans la crise avec un endettement élevé qui devrait encore augmenter pendant la pandémie. La communauté mondiale devra continuer à travailler en étroite collaboration pour garantir un accès adéquat aux liquidités internationales pour ces pays. Lorsque la dette souveraine n’est pas soutenable, les pays éligibles devraient travailler avec les créanciers pour restructurer leur dette dans le cadre du cadre commun convenu par le G20.

Lire le rapport complet PDF Télécharger les données

Mise à jour des Perspectives de l'économie mondiale, janvier 2021, tableau 1

[ad_2]

Laisser un commentaire