L’Arabie saoudite annonce à l’OMC qu’elle envisage d’adopter des emballages de tabac neutres


FILE PHOTO: Le siège de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) est photographié à Genève, en Suisse, le 12 avril 2017. REUTERS / Denis Balibouse / File Photo

GENÈVE (Reuters) – L’Arabie saoudite a notifié mercredi à l’Organisation mondiale du commerce son intention d’adopter l’emballage neutre des produits du tabac, une mesure de santé publique fortement combattue par les principaux fabricants de tabac.

La décision de l’Arabie saoudite, membre du bloc commercial du Conseil de coopération du Golfe, fait suite à une décision de l’OMC en juin en faveur des lois australiennes sur les emballages dans ce qui était considéré comme un test pour la lutte antitabac.

Cuba, l’Indonésie, le Honduras et la République dominicaine avaient tenté de bloquer les lois australiennes à l’OMC, arguant que son interdiction des logos colorés et ses paquets d’olives ternes standardisés constituaient une violation des règles de propriété intellectuelle et restreignaient indûment le commerce.

Mais un panel d’arbitres de l’OMC a soutenu l’Australie, qui l’a qualifiée de « victoire retentissante » pour les lois qu’elle a introduites en 2010.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’elle s’attendait à ce que la décision de l’OMC crée un effet domino alors que de plus en plus de pays s’orientent vers des lois antitabac à la australienne.

La Hongrie, l’Irlande, la France, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et la Grande-Bretagne ont également adopté des lois sur les emballages neutres, tandis que sept autres pays ont adopté des lois qui n’ont pas encore été mises en œuvre – le Burkina Faso, le Canada, la Géorgie, la Roumanie, la Slovénie, la Thaïlande et l’Uruguay.

L’Arabie saoudite n’a pas précisé quand elle a proposé d’introduire les nouvelles règles, mais elle devrait devenir le premier pays de sa région à le faire.

« Aucun autre pays du Golfe n’a mis en place un emballage neutre, et nous ne connaissons aucun autre pays du Golfe qui envisage de le faire pour le moment », a déclaré le porte-parole de l’OMS, Paul Garwood.

Le Honduras et la République dominicaine font appel de la décision de l’OMC, mais l’Indonésie et Cuba l’ont acceptée.

Reportage de Tom Miles; édité par David Stamp



[affimax]

Laisser un commentaire