Procès ordonné pour 12 suspects de cambriolage de Kardashian Paris


Publié le:

Paris (AFP) – Douze personnes seront jugées en France pour leur rôle dans le vol de bijoux et de diamants sous la menace d’une arme à la célébrité Kim Kardashian en 2016, ont indiqué vendredi à l’AFP des sources proches du dossier.

Dans le plus grand hold-up français ciblant un individu depuis 20 ans, Kardashian s’est fait voler des bijoux d’une valeur estimée à six millions d’euros (7 millions de dollars) alors qu’elle séjournait dans une résidence de luxe pendant la semaine de la mode à Paris.

Parmi les suspects interpellés quatre mois plus tard à Paris et dans le sud de la France figure Aomar Ait Khedache, dit « le vieux Omar », qui serait le chef du gang.

Deux juges d’instruction ont ordonné que les 12 suspects soient jugés par un jury – qui en France est réservé aux crimes les plus graves – pour vol à main armée, enlèvement et appartenance à une bande criminelle, ont indiqué les sources.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, plusieurs hommes, certains se faisant passer pour des policiers, sont entrés dans l’hôtel où Kardashian, qui avait alors 36 ans, séjournait.

Deux des intrus lui ont pointé des armes sur la tempe, et un, a dit plus tard Kardashian aux détectives, s’est adressé à elle « avec un très fort accent français » en anglais, lui disant de remettre une bague qu’elle portait.

Ils l’ont ensuite attachée, bâillonnée et emmenée dans la salle de bain.

Pendant ce temps, trois hommes montaient la garde à la réception, et un attendait au volant d’une voiture de fuite.

En plus de la bague, qui comportait un diamant presque sans défaut de 18,88 carats, le groupe s’est emparé de plusieurs autres bijoux en or et en diamants.

L’un des braqueurs présumés, Yunice Abbas, fuyant les lieux à vélo, a laissé tomber une croix incrustée de diamants d’une valeur de 30.000 euros, qui a été retrouvée par un passant quelques heures plus tard.

Le voleur présumé Yunice Abbas a laissé tomber une partie du butin en s'enfuyant

Le voleur présumé Yunice Abbas a laissé tomber une partie du butin en s’enfuyant JOEL SAGET AFP

Les voleurs ont perdu quelques objets supplémentaires lors de leur fuite, mais la majeure partie de la prime n’a jamais été retrouvée et aurait été vendue en Belgique.

Dix membres du gang, que la police a décrit comme « à l’ancienne », sont accusés de leur rôle dans le vol lui-même, tandis qu’un autre suspect est accusé d’avoir fait partie du gang pour un crime différent.

Un autre doit être jugé pour violation des lois sur les armes à feu dans une affaire liée au casse des Kardashian.

Laisser un commentaire