L’équipe afghane de football féminin « sera bientôt transférée au Royaume-Uni »


Un groupe de filles afghanes aux carrières prometteuses dans le football, qui ont fui leur pays après la prise de contrôle des talibans, devrait être transférée au Royaume-Uni dans les prochaines semaines.

L’équipe, composée pour la plupart d’adolescents, est au Pakistan avec des visas temporaires de 30 jours depuis sa fuite d’Afghanistan, mais risquait d’être renvoyée une fois leur période d’asile terminée et un autre pays ne les avait pas acceptés.

« Nous travaillons à finaliser les visas pour l’équipe de football féminin d’Afghanistan et nous sommes impatients de les accueillir au Royaume-Uni sous peu », a déclaré lundi un porte-parole du gouvernement.

Les 35 jeunes joueurs et leurs familles – un total de 130 personnes – ont raté de peu les évacuations par pont aérien de Kaboul après la chute de leur pays aux mains des talibans en août.

Elles se trouvaient alors « dans une position extrêmement dangereuse et mettant leur vie en danger si elles restaient en Afghanistan », où le groupe militant a interdit aux filles de jouer au football, selon la Fondation ROKiT, qui a soutenu leur évasion.

Ils ont fait le « voyage périlleux » en petits groupes familiaux jusqu’au Pakistan, d’où ils ont commencé le processus de demande de visa britannique.

La fondation a déclaré que la prochaine phase de leur évasion, « à venir dans les deux prochaines semaines, sera la relocalisation des filles et de leurs familles au Royaume-Uni ».

La directrice générale de la Fondation ROKiT, Siu-Anne Marie Gill, a déclaré: «Cela a été un effort d’équipe, comme le football lui-même, et ces jeunes joueurs, avec lesquels nous sommes en contact régulier via des appels vidéo, sont absolument ravis et soulagés d’avoir reçu le opportunités qui s’offriront à eux dans leur nouvelle vie au Royaume-Uni.

Le président de la fondation, Jonathan Kendrick, a déclaré : « Nous sommes profondément reconnaissants pour l’implication personnelle dans cet effort formidable du Premier ministre Boris Johnson, du ministre de l’Intérieur, Priti Patel, du Premier ministre du Pakistan, d’Imran Khan, de la Fédération pakistanaise de football, de Football pour la paix, et l’ancienne capitaine de l’équipe nationale afghane de football féminin, Khalida Popal.

Le porte-parole du gouvernement a déclaré : « Le gouvernement s’est engagé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir ceux qui en ont le plus besoin, y compris les femmes et les filles vulnérables, et celles à risque qui ont dû fuir l’Afghanistan.

« L’opération d’évacuation du Royaume-Uni a aidé plus de 15 000 personnes à se mettre en sécurité, y compris des ressortissants britanniques, du personnel afghan employé localement et d’autres personnes vulnérables. »

Leeds United fait partie d’un certain nombre d’organisations qui avaient précédemment exhorté le gouvernement à accorder l’asile aux filles.

Le mois dernier, le président Andrea Radrizzani a proposé de placer toutes les joueuses dans les équipes de développement des jeunes du club et a déclaré qu’il était prêt à « donner aux filles un avenir prospère et paisible ».



Laisser un commentaire