Environ 500 employés d’Airbus en quarantaine après l’épidémie de COVID-19 à Hambourg

[ad_1]

PHOTO DE DOSSIER: Un employé quitte l’usine d’Airbus lors de l’épidémie de maladie à coronavirus (COVID19) à Hambourg, en Allemagne, le 16 mars 2020. REUTERS / Fabian Bimmer

BERLIN (Reuters) – Airbus a déclaré dimanche qu’environ 500 membres de son personnel avaient été mis en quarantaine après que 21 travailleurs de son usine d’avions à Hambourg aient été testés positifs pour le nouveau coronavirus.

La société a déclaré que le personnel avait été invité à rester à la maison par mesure de précaution et qu’elle examinait si les mesures auraient un impact sur la production sur le site.

Les responsables de la santé enquêtaient toujours sur la cause de l’épidémie, a déclaré un porte-parole de l’autorité sanitaire de Hambourg.

Il était également encore difficile de savoir si les travailleurs avaient attrapé la variante la plus contagieuse du coronavirus qui a été découverte pour la première fois en Grande-Bretagne et se propage maintenant rapidement à travers l’Europe, a-t-il ajouté.

Les autorités sanitaires ont d’abord ordonné la mise en quarantaine vendredi et seraient probablement en mesure de donner plus de détails sur le type de virus dans la seconde moitié de la semaine prochaine, a déclaré le responsable.

Airbus emploie plus de 12 000 personnes sur son site de Hambourg-Finkenwerder, ce qui en fait le plus grand employeur industriel de la ville du nord.

«La cause des cas est toujours sous enquête. Nous soutenons pleinement les autorités », a déclaré un porte-parole d’Airbus.

Samedi, les autorités sanitaires ont mis l’hôpital Humboldt de Berlin en quarantaine après que 20 patients et membres du personnel aient été testés positifs pour la variante la plus infectieuse.

La quarantaine a couvert environ 1 500 médecins, infirmières et techniciens travaillant à l’hôpital ainsi que plus de 400 patients.

Reportage de Michael Nienaber, édité par Andrew Heavens

[ad_2]

Laisser un commentaire