Les voyages internationaux pourraient revenir dans des mois avec un essai de passeport vaccinal


Les passagers voyageant d’Auckland à Sydney à partir d’avril utiliseront l’application Travel Pass de l’Association du transport aérien international (IATA), qui renvoie aux passeports.

Les passagers porteront également des copies vérifiées de leurs résultats de test COVID-19 et de leur carnet de vaccination, une fois que les vaccins seront largement disponibles.

Les Néo-Zélandais sont autorisés à retourner en Nouvelle-Galles du Sud
Les passagers portant des masques à leur arrivée dans la zone des arrivées internationales de l’aéroport Kingsford Smith de Sydney après avoir atterri sur le vol NZ103 d’Air New Zealand au départ d’Auckland le 16 octobre à Sydney, en Australie. Les voyageurs de Nouvelle-Zélande peuvent désormais se rendre en Nouvelle-Galles du Sud sans avoir à se mettre en quarantaine en vertu d’un nouvel accord de voyage aller simple trans-Tasman. (James D. Morgan / Getty Images)
L’application développée par l’industrie fournira aux passagers des informations à jour sur les tests et les vaccins dont ils ont besoin pour entrer dans leur destination, rapporte The Age.

Les prestataires de santé enverraient les résultats des tests vérifiés ou les certificats de vaccination directement à l’application.

L’application produirait alors une notification « OK pour voyager » pour satisfaire à la fois les compagnies aériennes et les autorités d’immigration qu’elles satisfont aux exigences sanitaires COVID-19 de ce pays.

Alysha Eyre, une travailleuse de quarantaine de la Force frontalière australienne recevant son vaccin Pfizer à Sydney. (Edwina Pickles)

« C’est essentiellement comme avoir un certificat de santé numérique qui peut être facilement et en toute sécurité partagé avec les compagnies aériennes », a déclaré Jennifer Sepull, directrice du numérique de la compagnie aérienne Air New Zealand.

« En ayant un endroit pour stocker toutes vos informations d’identification de santé numériquement en un seul endroit, cela accélérera non seulement le processus d’enregistrement, mais débloquera le potentiel de voyage sans contact. »

La Nouvelle-Zélande a commencé son déploiement de vaccination le 20 février.

Le patron de Qantas, Alan Joyce, a déclaré que les voyageurs internationaux devront passer le COVID avant de voyager avec sa compagnie aérienne. (Fourni)

Les experts de l’industrie prédisent qu’un vaccin COVID-19 sera obligatoire pour les voyages internationaux une fois les frontières rouvertes.

«Si vous avez un passeport vaccinal et que vous venez d’un pays à faible risque, alors vous serez probablement considéré comme absolument sûr et il n’y aura aucune restriction», a déclaré l’épidémiologiste de l’Université d’Australie du Sud Adrian Esterman.

Le PDG de Qantas, Alan Joyce, a déjà signalé que sa compagnie aérienne ne permettrait pas aux passagers non vaccinés de voyager, à partir de novembre.

D’autres compagnies aériennes, dont Singapore Airlines, Emirates, Etihad, Qatar Airways et British Airways, ont confirmé leur intention d’utiliser l’application IATA, mais Qantas n’a pas encore décidé de son utilisation.

Laisser un commentaire