Les Bleus ont perdu Yvon Douis


Equipe de France

L’ancien attaquant international, troisième de la Coupe du monde 1958 en Suède, s’est éteint cette semaine à l’âge de 85 ans.

Le Covid-19 a emporté cette semaine l’un des meilleurs joueurs du football français des années 1950-1960. Le parcours et le palmarès d’Yvon Douis parlent ainsi eux-mêmes.

Yvon Douis était d’abord l’un des (derniers) membres de ce que l’on appelle encore « l’épopée suédoise », l’un des héros de cette Coupe du monde 1958 qui vit l’Équipe de France -celle des Kopa, Jonquet, Piantoni et Fontaine- monter pour la première fois sur un podium international, par la grâce d’une troisième place. Il est même l’un des buteurs tricolores du match de classement contre la RFA (6-3).

L’Équipe de France, Douis s’en est ouvert les portes en 1957, après un titre de champion du monde militaire la même année en Argentine, mais aussi des performances remarquées avec le LOSC Lille, son premier club professionnel (champion de France 1954 , Coupe de France 1955), après des débuts à l’Evreux AC.

À son actif, au total, vingt sélections et quatre buts sous le maillot bleu jusqu’en 1965 avec, au passage, une participation à la phase finale de l’Euro 1960, en France.

C’est en 1962-1963 que l’attaquant normand, natif des Andelys (Eure), réalise sans doute l’une des ses plus belles saisons. Il signe ainsi un doublé Coupe-Championnat sous les couleurs de l’AS Monaco, et est élu meilleur joueur français de l’année 1963 par l’hebdomadaire France-Football.

De Lille (photo ci-dessus) à l’AS Cannes en passant par Le Havre AC et Monaco, Yvon Douis aura inscrit 140 buts en 379 matchs de Division 1.

La Fédération Française de Football présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches d’Yvon Douis.

La fiche d’Yvon Douis

Laisser un commentaire