Les adultes de 80 ans et plus parmi les prochains groupes prioritaires pour la vaccination, selon le groupe de travail de l’Ontario


Le gouvernement de l’Ontario a annoncé dimanche que les adultes de 80 ans et plus figuraient parmi les prochains groupes prioritaires pour obtenir le vaccin COVID-19 dans le cadre de la première phase de son plan de déploiement une fois que l’offre augmentera.

Dans une note datée de dimanche adressée aux médecins hygiénistes et aux PDG des hôpitaux, le général à la retraite Rick Hillier, président du groupe de travail sur la distribution du vaccin COVID-19 de la province, a déclaré que le gouvernement avait dressé une liste des «prochains groupes prioritaires» pour orienter son programme de vaccination au cours des prochaines semaines.

«Compte tenu de l’augmentation graduelle prévue de l’approvisionnement en vaccins de l’Ontario, les prochains groupes cibles au sein des populations prioritaires de la phase 1 ont été identifiés pour la vaccination», a déclaré Hillier dans la note de service.

Les groupes identifiés comme « priorité immédiate » sont:

  • Le personnel et les soignants essentiels des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite à haut risque et des foyers de soins pour personnes âgées des Premières Nations, ainsi que tous les résidents de ces milieux qui n’ont pas encore reçu une première dose de vaccin.
  • Patients de niveau de soins alternatifs dans les hôpitaux qui ont une admission confirmée dans une maison de soins de longue durée, une maison de retraite ou un autre foyer de soins collectifs pour personnes âgées
  • Agents de santé hautement prioritaires, suivis des agents de santé hautement prioritaires, conformément aux directives du Ministère de la santé.
  • Adultes autochtones dans les collectivités nordiques éloignées et à risque élevé, y compris dans les réserves et dans les collectivités urbaines.

Les groupes qui ont été annoncés dimanche comme étant la «prochaine priorité» sont:

  • Adultes de 80 ans et plus.
  • Le personnel, les résidents et les soignants dans les maisons de retraite et autres établissements de soins collectifs pour personnes âgées, y compris les résidences-services.
  • Agents de santé au niveau hautement prioritaire et conformément aux directives du ministère de la Santé.
  • Tous les adultes autochtones.
  • Bénéficiaires adultes de soins à domicile chroniques.

Une fois que les premières doses auront été offertes aux personnes appartenant aux groupes les plus prioritaires, la province administrera les premières doses aux prochains groupes prioritaires, a déclaré Hillier.

Il a ajouté que le gouvernement de l’Ontario a presque fini d’offrir une première dose à tous les résidents des foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite à haut risque de la province.

« L’objectif provincial consistant à offrir une première dose de vaccin aux résidents de tous les foyers de soins de longue durée et maisons de retraite à haut risque arrive à terme », a déclaré Hillier.

« Cela comprend les travaux en cours pour rendre les vaccins disponibles dans les foyers de soins pour personnes âgées des Premières Nations de la province. Pour le moment, nous sommes heureux d’annoncer que les résidents de tous les foyers de soins de longue durée de la province ont eu la possibilité de recevoir leur première dose de Vaccin contre le covid19. »

Hillier a déclaré que la province a dû ajuster son plan de vaccination en raison d’une réduction inattendue de l’offre de vaccins du gouvernement fédéral, mais l’interruption des livraisons n’a pas arrêté le déploiement ni l’engagement de l’Ontario à vacciner les populations à haut risque et les personnes qui en prennent soin.

En cas d’annulations de dernière minute, de non-présentation et de doses restantes de fin de journée, les bureaux de santé publique et les cliniques de vaccination devraient vacciner les personnes identifiées dans la note comme étant la priorité immédiate et suivante pour la vaccination et uniquement les populations prioritaires répertoriées dans la province. première phase de son déploiement, a-t-il déclaré.

Planification des travaux pour faire vacciner les adultes de 80 ans et plus

Alexandra Hilkene, porte-parole du ministère de la Santé de l’Ontario, a déclaré dimanche dans un courriel à CBC News que les adultes âgés de 80 ans et plus sont désormais considérés comme faisant partie de ce que la province appelle les populations de la «phase un».

«Lorsque toutes les mesures raisonnables ont été prises pour terminer la vaccination de première dose de tout le personnel, des soignants essentiels et des résidents des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite à haut risque et des maisons de soins pour personnes âgées des Premières Nations, les vaccinations de première dose peuvent être mises à la disposition des le reste des populations de la phase un, qui comprend maintenant des adultes de 80 ans et plus », a-t-elle déclaré.

Hilkene a déclaré que la logistique de mise à disposition du vaccin pour les personnes âgées de 80 ans et plus était toujours en cours d’élaboration.

« La planification est en cours pour la manière dont les adultes de 80 ans et plus seront vaccinés. Plus de détails seront fournis dans un proche avenir », a-t-elle déclaré.

Un expert en maladies infectieuses qualifie les nouvelles de «  fantastiques  »

Le Dr Isaac Bogoch, spécialiste des maladies infectieuses au Toronto General Hospital et membre du groupe de travail ontarien sur la distribution des vaccins COVID-19, a déclaré dimanche à CBC News Network que le développement clé est que le programme va s’étendre.

«Le grand ajout ici est vraiment pour les personnes âgées de 80 ans et plus qui vivent dans la communauté. De toute évidence, c’est une priorité majeure et c’est fantastique à voir car nous savons que ceux qui ont plus de 80 ans courent certainement un plus grand risque d’avoir un résultat grave de cette infection. Je pense que c’est le plus gros ajout clé », a déclaré Bogoch.

Le Dr Isaac Bogoch, membre du groupe de travail ontarien sur la distribution du vaccin COVID-19, a déclaré: «Le gros ajout ici est vraiment destiné aux personnes âgées de 80 ans et plus qui vivent dans la communauté. Il a déclaré que les détails viendraient rapidement car les sites de vaccination devront être opérationnels très bientôt. (Soumis par Isaac Bogoch)

«Il est extrêmement important d’étendre ces programmes à l’extérieur des fournisseurs de soins de santé, à l’extérieur des établissements et, bien sûr, avec les communautés autochtones. Mais l’élargissement du programme bien au-delà d’eux sera extrêmement bénéfique.

Bogoch a déclaré que les détails arriveront rapidement car les sites de vaccination devront être opérationnels très bientôt.

«Nous allons voir ces centres de distribution se développer massivement alors que nous passons de la phase 1 à la phase 2 du programme. Mais actuellement, nous n’avons qu’une vingtaine d’endroits où les gens peuvent se faire vacciner. Nous allons voir des plans locaux promulguée pour garantir que les personnes âgées de plus de 80 ans puissent entrer et recevoir leurs vaccins », a déclaré Bogoch.

Laisser un commentaire