Le Vietnam dit que Pfizer et MSD accorderont à leurs entreprises des licences pour produire des pilules COVID-19


Des touristes sud-coréens arrivent dans un hôtel de l’île de Phu Quoc, parmi la première vague de visiteurs en près de deux ans alors que le pays cherche à ressusciter son économie touristique ravagée par la pandémie, au Vietnam, le 20 novembre 2021. VINPEARL/Handout via REUTERS

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

HANOI, 26 novembre (Reuters) – Les fabricants de médicaments Pfizer Inc (PFE.N) et MSD, connu sous le nom de Merck & Co Inc (MRK.N) en Amérique du Nord, ont convenu d’accorder des licences à des entreprises vietnamiennes pour produire des pilules de traitement contre le COVID-19 , a annoncé vendredi le ministère vietnamien de la Santé.

Les sociétés ont envoyé des lettres d’approbation à la Drug Administration of Vietnam, a indiqué le ministère dans un communiqué, pour la production de pilules Molnupiravir et Paxlovid.

Pfizer a annoncé la semaine dernière qu’il autoriserait les fabricants de génériques à fournir sa pilule antivirale expérimentale COVID-19 à 95 pays à revenu faible et intermédiaire grâce à un accord de licence volontaire avec le groupe international de santé publique Medicines Patent Pool (MPP).

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

Pfizer et MSD n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de Reuters.

Le ministère a déclaré que cinq sociétés pharmaceutiques locales ont manifesté leur intérêt pour l’acquisition de la licence de production de Molnupiravir.

Le Vietnam a enregistré jusqu’à présent 1,1 million d’infections au COVID-19 et 24 000 décès. Plus de 47% de sa population de 98 millions d’habitants ont été entièrement vaccinés contre le coronavirus.

Le ministère a déclaré que le Vietnam avait jusqu’à présent utilisé 250 000 doses de Molnupiravir, avec 72% à 93% des destinataires se rétablissant après cinq jours.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

Montage par Martin Petty

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire