Le chef de l’ONU reçoit le vaccin COVID-19 à New York |


Dans un Tweet, M. Guterres a exprimé sa gratitude et sa chance d’avoir reçu le vaccin, et a exhorté la communauté internationale à faire en sorte que les vaccins soient accessibles à tous, sur une base équitable. «Avec cette pandémie, aucun de nous n’est en sécurité tant que nous ne le sommes pas tous», a-t-il écrit.

M. Guterres, 71 ans, était éligible pour recevoir le vaccin en raison de son âge: les résidents de New York âgés de plus de 65 ans sont inclus dans la phase actuelle de vaccination dans la ville, qui comprend également des travailleurs scolaires, des premiers intervenants, les travailleurs du transport en commun et les travailleurs de l’épicerie

En décembre, M. Guterres déclaré qu’il recevrait volontiers le vaccin en public, et a déclaré que, pour lui, la vaccination est une obligation morale: «Chacun de nous rend un service à toute la communauté», a-t-il dit, «car il n’y a plus de risque de propagation la maladie. »

Les journalistes et les équipes de tournage ont été invités à observer le chef de l’ONU recevoir sa photo, qui a eu lieu à un moment où de nombreux pays voient une proportion importante de leurs citoyens exprimer une «hésitation à la vaccination».

Les bureaux régionaux des Nations Unies ont noté un niveau important de méfiance et, dans certains pays, dont le Japon et plusieurs pays européens, environ la moitié de la population ne serait pas sûre de se faire vacciner contre le COVID-19 à ce stade.

Commentant la nomination du chef de l’ONU pour la vaccination au nom du bureau du maire, Penny Abeywardena, commissaire aux affaires internationales, a déclaré qu’elle était encouragée par le fait que le Secrétaire général avait obtenu sa nomination en ligne et reçu le vaccin dans une école publique de la ville de New York, de la même manière que de nombreux autres habitants de la ville.

«Cela contribuera grandement à renforcer la confiance dans nos communautés que le vaccin est sans danger pour tous», a-t-elle déclaré.

Photo ONU / Eskinder Debebe

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, reçoit sa vaccination contre le COVID-19 dans une école du Bronx, New York.



Laisser un commentaire