Contrastes de températures en Europe, cyclone Tauktae en Inde .. L’actualité météo dans le monde ce 21 mai 2021 21/05/2021


L’Europe  :

Le temps reste contrasté sur l’Europe avec une masse d’air fraîche concernant les régions allant des îles britanniques au centre du continent mais une chaleur de plus en plus affiché en périphérie.

Anomalies de températures sur l’Europe ce 19 mai 2021 – Réanalyseur de climat

Sur l’Ouest de l’Europe, c’est donc la fraîcheur qui domine, accompagnée d’un temps général bien instable, alternant entre averses, orages et courtes périodes ensoleillées.

Averse de grêle sur Paris pour la réouverture des terrasses le mercredi 19 mai 2021 – Via Instagram @clemdelz

Entre la Russie et le cercle Arctique, c’est à l’inverse la chaleur qui domine et qui se montre même exceptionnelle. Depuis le début de la semaine, un puissant flux de Sud a fait remonter une masse d’air subtropicale jusqu’à la Sibérie occidentale, provoquant des températures particulièrement élevées pour la période.

De nombreux records mensuels ont ainsi été pulvérisés sur l’Ouest de la Russie avec plus de 30 ° C au-delà du cercle polaire arctique, une chaleur inédite sur ce secteur si tôt dans la saison.

Records mensuels de chaleur battus sur la Russie ce jeudi 20 mai 2021 – via Twitter @EKmeteo

La Finlande a également subi cette vague de chaleur très précoce avec jusqu’à 30,8 ° C relevés le 19 mai dernier à Ilomantsi, à 0.2 ° C du record mensuel national.

Températures maximales relevées ce mercredi 19 mai 2021 sur la Finlande – Via Twitter

Le Sud de l’Espagne a également connu un bref épisode de fortes chaleurs le 16 mai dernier avec parfois plus de 35 ° C sur l’extrême Sud du pays en liaison à un effet de foehn marqué sur la région. La température a atteint 35,6 ° C à Malaga, établissant un nouveau record mensuel devant les 35 ° C du 14 mai 1999.

En marge de ces contrastes importants de températures, l’instabilité se montre parfois forte comme souvent au mois de mai. C’est notamment en Russie que ces orages ont été les plus violents en raison de l’intrusion temporaire d’air plus frais en altitude suite à la vague de chaleur.

La région de Zheleznogorsk fut touchée par un violent orage de grêle le 18 mai dernier avec des grêlons dépassant parfois 8cm de diamètre et de nombreux dégâts associés.

Important orage de grêle à Zheleznogorsk en Russie ce mardi 18 mai 2021 – Photographie: Игорь Кибальчич

Plus au Nord, des orages supercellulaires très organisés ont également provoqué des dégâts, notamment dans la région de Yaroslavl, en raison de la grêle et des fortes rafales de vent. Plusieurs tornades ont également été signalées.

Impressionnant orage au-dessus de la ville de Yaroslavl le 18 mai dernier – Via Twitter: WeatherSarov1

Amérique:

Le temps est plutôt calme au Canada ces derniers jours avec des températures retrouvant petit à petit des valeurs estivales. Les premiers incendies étendus de la saison concernent encore l’Ontario et le Manitoba avec plusieurs foyers très actifs depuis le début de semaine. Ceux-ci ont été attisés par de forts vents de Sud-Ouest et brûlent des centaines d’hectares en cette fin de semaine, produisant des panaches de fumées très étendus et fortement fortement la qualité de l’air sur de vastes régions.

Principaux foyers d’incendie dans le Sud du Manitoba ce mardi 18 mai 2021 – Wildfire aujourd’hui

Plus au Sud, la saison orageuse bat son plein dans les grandes plaines américaines. De violents orages se succèdent depuis plusieurs jours près du Texas notamment, provoquant des chutes de grêle destructrices et même des tornades.

Les journées les plus actives de la semaine, à savoir les 16 et 17 mai dernier ont en effet vu plusieurs tornades se développer, principalement au Sud et au Nord de l’état.

Supercellule isolée et tornade près de Soudan au Texas le 16 mai 2021 – Photographie: Jim Tang

Le Nord du Mexique fut également concerné par ces dégradations orageuses successives avec notamment des chutes de grêle exceptionnelles dans le Coahuila à 30km de la frontière avec le Texas le 16 mai. Certains grêlons ont approché un diamètre record, dépassant les 12 à 15cm de diamètre!

Grêlon géant relevé près de la frontière avec le Texas le 16 mai dernier – Via Chris Suchan

Outre ces orages, la saison cyclonique commence petit à petit sur le bassin Atlantique-Nord. La NOAA a d’ailleurs récemment émis sa prévision saisonnière, évoquée 60% de chance d’observer une saison plus active que la normale et la conversation de 3 à 5 ouragans majeurs.

Prévision de l’activité cyclonique de la saison 2021 en Atlantique-Nord – NOAA

Cette prévision est d’autan plus d’actualité que 2 perturbations sont sous surveillance sur le bassin ce vendredi 21 mai 2021. La première, située dans le Golfe du Mexique, aurait 40% de chance d’évoluer en système tropical avant de s ‘ échouer sur le Mexique dans les prochaines 24h.

La seconde, située à l’Est des Bermudes, devrait néanmoins évoluer en système tropical dans les prochaines 48h en se déplaçant vers le Nord-Est des Bermudes.

Risque de formation de phénomène tropical et image satellite associé ce vendredi 21 mai 2021 – Centre national des ouragans

Afrique:

Le temps est plutôt calme ces derniers jours sur le continent africain avec des pluies et orages circulant sur le Centre de la région de façon quotidienne, une situation classique en cette saison.

Image Satellite de l’Afrique ce vendredi 21 mai 2021 – Via Sat24

Sur le Nord, c’est la chaleur qui se montre clairement, notamment près du Maroc et sur le Sud de l’Algérie avec des valeurs étendues souvent 10 à 15 ° C au-dessus des normales et des maximales souvent placés au-dessus de 40 ° C, parfois plus de 45 ° C.

Jusqu’à 48 ° C ont d’ailleurs été relevés ce 17 mai au Sénégal, à 0.8 ° C du record absolu de 48.8 ° C relevé en 1993.

Anomalies de températures ce vendredi 21 avril 2021 sur le Nord de l’Afrique – Via WX CHARTS

Asie:

L’actualité météo de ces derniers jours fut dominée par le passage du cyclone Tauktae sur le Nord-Ouest de l’Inde. Celui-ci a frappé une région très fragilisée par la crise du Covid avec des rafales à plus de 185 km / h, des pluies diluviennes et une marée de tempête parfois supérieure à 3m.

Arrivée du cycone Tautkae en début de semaine sur l’Ouest de l’Inde – AFP / Sanjay Kanojia

Au total, 91 personnes ont perdu la vie et 49 autres seraient toujours portées disparues sur la région. Près de 17000 habitations ont été endommagées et 15% de la production annuelle de sel de la région du Gujarat ont été perdues, un évènement économique majeur.

Plus à l’Est, si le temps se montre plus calme, la chaleur est parfois vraiment définie pour la période. A Hong-Kong, les 34 ° C les plus précoces jamais observés ont été relevés le 14 mai dernier, un record pour une première quinzaine de mai battant les 33.9 ° C du 14/05/1963.

Record de température à Hong-Kong 14 mai 2021 – Via l’Observatoire de Hong-Kong

A Taiwan, les températures se présentent également très élevées pour la saison depuis le début de semaine. Les 40 ° C ont été dépassés plusieurs fois ces derniers jours avec un nouveau record national de chaleur ce mercredi 19 mai. Jusqu’à 40,4 ° C ont été relevés à Yujing dans le Sud-Ouest du pays, battant les 40,3 ° C observés quelques jours plus tôt qui avaient eux-mêmes battu l’ancien record national de 40,2 ° C datant du 9 mai 2004.

Températures maximales relevées le 19 mai 2021 à Taiwan – Via le bureau central de la météo

Océanie:

Le temps est plutôt calme ces derniers jours sur cette partie du globe. Néanmoins, l’Australie et notamment le Sud du pays subi depuis le début de semaine un assaut hivernal précoce et marqué. Sydney une série de nuits froides pour la période avec 6 nuits consécutives voyant des températures descendre sous les 9 °C, ce qui n’était pas arrivé à cette période depuis 1967.

Temps froid et maussade sur Sydney ces derniers jours – Via 9 Actualités

Cette période froide pour la saison devrait perdurer dans les prochains jours et de la neige est même attendue dans l’intérieur de l’Australie Occidentale ce week-end, ce qui est très peu fréquenté en cette saison.

Laisser un commentaire