Championnat: la saison à succès de Covid est menacée, selon les clubs à court d’argent

[ad_1]

Ampthill n'a pas joué depuis sa défaite 30-13 à domicile contre les Pirates de Cornouailles le 14 mars

La saison retardée du championnat 2020-21 a été mise en péril, les clubs de deuxième rang étant mécontents de l’offre du gouvernement de prêts et non de subventions dans leur programme de survie sportive.

Mais Ampthill a publiquement exprimé les préoccupations d’un certain nombre de clubs dans une déclaration sur le site Web de leur club.

Ils disent qu’ils ne pourront « potentiellement pas » prendre leur place pour 2020-2021.

Le plan était de diviser les 12 clubs du championnat en deux groupes de six, en s’affrontant à domicile et à l’extérieur deux fois avant une finale des barrages.

Mais Ampthill – qui avait été placé dans un groupe avec les Saracens, champions de la Premiership relégués 2018-19 – disent que les procédures de test Covid requises à elles seules leur coûteraient 120 000 £.

Ils dépendent des revenus de la porte et disent qu’ils ne pourraient sérieusement envisager de jouer la saison de quatre mois que s’ils avaient reçu une subvention du gouvernement et non un prêt.

Ils ont fait un plaidoyer pour le financement participatiflien externe et des rapports ailleurs au cours du week-end suggèrent que de nombreux autres clubs de championnat ressentent la même chose.

Si la saison de championnat était annulée, cela aurait un impact négatif sur les Saracens, qui espéraient un retour rapide dans l’élite.

Avant le premier verrouillage en mars 2020, les clubs de championnat déjà à court d’argent se sont fait dire que leur financement central de 534000 £ de la Rugby Football Union était être ramené à 288000 £ par club au début de la saison 2022-2023.

[ad_2]

Laisser un commentaire