Une femme qui a quitté la quarantaine de l’hôtel et pris le train pour Kalgoorlie plaide coupable d’infractions


Une femme de 22 ans qui a sauté la quarantaine d’un hôtel à WA après son retour de Victoria enfermée et a été arrêtée après avoir pris un train de Perth à Kalgoorlie, a été informée qu’elle allait probablement aller en prison.

Bobbie-Lee Coombs, de Perth, a comparu aujourd’hui devant le tribunal de première instance de Kalgoorlie par liaison vidéo depuis la prison régionale de Eastern Goldfields, où elle est en isolement depuis son arrestation il y a quinze jours.

Elle a plaidé coupable à trois chefs d’accusation de non-respect d’une instruction en vertu de la Loi sur la gestion des urgences.

L’avocate de Legal Aid WA, Lucy Howard, a déclaré au tribunal que Coombs vivait à Victoria depuis juin et était retournée à WA le 28 septembre après la rupture d’une « relation toxique », qui comprenait des allégations de violence domestique.

Mme Howard a déclaré au tribunal que Coombs souffrait d’anxiété, de dépression et était « bipolaire limite », ce qui a contribué à sa décision de quitter la quarantaine de l’hôtel parce qu’elle craignait de rester seule pendant 14 jours.

Elle avait initialement l’intention de se mettre en quarantaine à la résidence de sa mère, mais Mme Howard a déclaré qu’on lui avait dit qu’elle n’était « plus la bienvenue » et « ils ne sont plus en bons termes ».

Un train jaune stationné sur les voies
Le train Prospector a accosté à la gare de Kalgoorlie après une prétendue violation de la quarantaine.(ABC Goldfields-Esperance : Jarrod Lucas)

Le train avait 113 passagers

Le tribunal a entendu que Coombs avait atterri à l’aéroport de Perth à 21h35 le 28 septembre et s’était enregistré à l’hôtel Swan River à 2h00 le 29 septembre.

Elle a quitté l’hôtel à 8 h 38 le 29 septembre – à peine six heures après son arrivée – et ne portait pas de masque lorsqu’elle s’est rendue chez sa grand-mère à Midland.

De là, elle a visité le centre commercial Midland Gate, y compris des visites dans une boutique de téléphonie, un salon de manucure, un magasin d’électronique, une bijouterie, des magasins de vêtements et un supermarché.

Elle a également fréquenté un fast-food KFC avant de retourner dans l’unité de sa grand-mère et n’a jamais porté de masque.

Le tribunal a appris que sa grand-mère n’était pas à la maison et, craignant à nouveau l’isolement, Coombs s’est organisée pour rester avec un ami dans la ville de Goldfields à Kambalda, mais n’a jamais rien dit à la police.

À 5 h 30 le 30 septembre, Coombs a pris un Uber pour la gare d’East Perth et a pris le service de train Prospector pour Kalgoorlie.

Le tribunal a appris que le train transportait 113 passagers dans quatre voitures, qui étaient presque pleines en raison de la tenue de la Kalgoorlie Cup ce week-end.

La police est montée à bord du train à la gare de Kalgoorlie pour arrêter Coombs qui ne portait pas de masque.

Elle a ensuite été testée négative au COVID-19. Le tribunal a appris qu’elle avait reçu sa première dose de Pfizer deux semaines avant de retourner à WA.

La police boucle une gare
Police à la gare de Kalgoorlie après une prétendue situation de violation de quarantaine.(ABC Goldfields-Esperance : Jarrod Lucas)

Les actions ont montré un « indifférence flagrant »

Le magistrat Andrew Matthews a déclaré que les actions de Coombs montraient « un mépris flagrant » pour la sécurité de la communauté et que la violation la plus préoccupante concernait le train.

M. Matthews a déclaré qu’une peine d’emprisonnement était probable, mais il a également mis en doute les problèmes de santé mentale de Coombs car aucun dossier médical n’a été présenté au tribunal.

« Devrait-elle être condamnée étant entendu qu’elle a une maladie mentale ? » M. Matthews a demandé à l’avocat de la défense.

« Ce n’était pas une cause directe … mais cela a affecté sa compréhension de la situation », a déclaré Mme Howard au tribunal.

Coombs a été placé en détention provisoire et doit être condamné le 4 novembre.

Espace pour jouer ou mettre en pause, M pour couper le son, flèches gauche et droite pour rechercher, flèches haut et bas pour le volume.

Lire la vidéo.  Durée : 2 minutes 53 secondes

Recycler les déchets que COVID-19 a créés(Emilie Terzon)

Chargement du formulaire…

Laisser un commentaire