Réussite pour le premier Salon du bateau international de Toronto virtuel


Québec Yachting

Le tout premier salon nautique virtuel du Canada a organisé un événement réussi pour connecter les consommateurs à l’industrie nautique pendant la pandémie!

Les exposants et les consommateurs ont adopté une nouvelle façon virtuelle de faire du magasinage et de vivre une expérience nautique au Salon du bateau international de Toronto virtuel 2021.

Cet événement s’est terminé après sept jours, du 18 au 24 janvier, au cours d’une année sans précédent qui a vu le plus grand événement nautique en personne du Canada devenir virtuel pour la première fois en plus de 60 ans d’histoire . Après avoir annoncé l’annulation en septembre dernier de son événement intérieur annuel en raison de la pandémie, les Salons nautiques canadiens sont allés de l’avant pour présenter un salon virtuel en réponse aux commentaires des consommateurs et des exposants, suite à la demande record pour les bateaux et à l’intérêt croissant pour le mode de vie nautique.

Le Salon du bateau international de Toronto virtuel a attiré 35641 inscriptions, soit des clients de retour au salon nautique, de nouveaux plaisanciers et des visiteurs pour la première fois de la région du Grand Toronto, de l’ensemble de l’Ontario et aussi loin que de la Colombie-Britannique. 26 340 personnes inscrites ont participé au salon au moins une fois (73% de taux d’engagement); contribuant à un total de 46 938 visites.

Les consommateurs ont envahi le Salon pour magasiner, expérimenter et interagir sur la nouvelle plateforme. Le nouveau Salon virtuel, conçu par la société canadienne Unity Event Solutions, a pris en charge de manière transparente les salles d’exposition virtuelle hautement innovantes et interactives, les milliers de listes de produits, le contenu vidéo ainsi que les capacités de diffusion en direct et de discussion en ligne.

Les exposants ont trouvé de nouvelles façons de communiquer directement avec les consommateurs lors du Salon du bateau international de Toronto virtuel. De nombreux utilisateurs ont utilisé les rendez-vous virtuels, les discussions en direct en ligne, les réunions Zoom et Facetime, la technologie 3D, les visites virtuelles de bateau et les caméras de salle d’exposition en direct qui offraient un service client personnalisé comme avec une expérience en personne. « Nous avons eu une réponse extrêmement positive de nos exposants participants et nous avons été impressionnés par leur créativité, leur innovation et leur ingéniosité pour s’adapter à la préparation d’un salon virtuel. », a déclaré Linda Waddell, directrice du Salon du bateau international de Toronto virtuel.

Un effort de marketing a réussi à générer des inscriptions et plus de 1,3 million de pages vues ont été consultées lors du Salon. Les placements publicitaires étaient fortement axés sur les publicités numériques, les publicités sur les réseaux sociaux et un achat ciblé à la radio à Toronto; tandis qu’une campagne de relations publiques stratégiques a recueilli plus de 90 millions d’impressions médiatiques, soulignées par une couverture médiatique nationale et syndiquée.

« Le Salon a été un succès absolu! Tout le travail acharné des organisateurs a porté ses fruits; nous avons eu une expérience quasi parfaite en tant qu’exposant. La configuration de notre exposition virtuelle était relativement simple et nous n’avons eu aucun problème technique tout au long du Salon. L’environnement virtuel a eu un avantage significatif en attirant des clients qualifiés, encore plus que le salon en personne. Nous avons probablement eu une semaine plus fructueuse que l’expérience en personne », A déclaré Chris Purchas de Marine Solar Innovations.

Les organisateurs du Salon du bateau international de Toronto virtuel examinent actuellement des analyses approfondies après le Salon, qui seront partagées avec les exposants et l’industrie à une date ultérieure. En attendant, voici quelques informations préliminaires:

  • 76% des participants ont visité le Salon du bateau international de Toronto dans le passé.
  • 24% des participants étaient nouveaux au Salon du bateau international de Toronto.
  • 17% des participants sont venus au salon avec l’intention d’acheter un bateau.
  • 45% des participants sont venus au salon avec l’intention d’acheter des accessoires et des services.
  • 44% des participants sont venus au salon avec l’intention d’acheter un bateau à l’avenir.
  • 15% des participants sont venus au Salon pour s’informer sur la navigation de plaisance.

En plus d’un marché en ligne robuste proposant des milliers de bateaux neufs et d’occasion, des services, des accessoires marins, des lancements de produits et des offres de salons nautiques; c’était la programmation en direct créée par les organisateurs et le contenu généré par les utilisateurs qui ont été des succès remarquables. Les discussions de les salles de clavardage ont amené de la camaraderie au salon virtuel, permettant aux participants de publier des discussions et des questions aux autres plaisanciers; tandis que le TIBS LIVE diffusait du contenu quotidien organisé pour les plaisanciers, notamment des interviews en direct, des panels d’experts, des promenades en bateau et des vidéos sur le style de vie de la navigation.

Le programme des séminaires de cette année a offert une grande variété de savoir-faire, d’inspiration et de formation aux plaisanciers chevronnés et débutants. Le nombre total de participants aux séminaires a dépassé 19 000 sur la durée du Salon, avec une participation moyenne de 200 à 300 participants par séminaire, certains ayant jusqu’à 500 participants.

« Le succès du Salon du bateau international de Toronto virtuel a redynamisé les exposants et les consommateurs vers une toute nouvelle façon de communiquer les uns avec les autres, et a renforcé la résilience de notre industrie face à l’adversité », Dit Waddell. « Nous sommes ravis du succès du Salon virtuel de cette année et nous sommes impatients de pouvoir accueillir de nouveau les visiteurs à notre Salon en personne l’année prochaine. Notre plan est d’intégrer la plateforme virtuelle à un modèle hybride pour 2022. »

Réservez à votre calendrier les dates du 22 au 30 janvier 2022 pour le Salon du bateau international de Toronto.

Citations des exposants:

« C’était notre première participation comme exposant au Salon du bateau international de Toronto. Notre objectif était de nous faire connaître et c’est réussi. Je ne suis pas déçu. Nous avons eu de nombreux échanges et reçu quelques questions sur nos embarcations. Quelques personnes semblaient sérieuses et envisageaient un achat. C’est à suivre. »- Arnaud Prati, de E-Catamaran.

« Toronto fut notre première vraie expérience de l’année 2021 et par sa notoriété nous avons pu constater un achalandage adéquat dans les circonstances. Nous avons même été en mesure de vendre des embarcations virtuellement à des consommateurs. Bien entendu ce n’est pas à la hauteur d’un salon physique, mais pour une première expérience virtuelle, nous sommes bien satisfaits. »- Jean-Philippe Martin-Dubois, Directeur Marketing et Expérience client chez Princecraft.

« Dans l’ensemble, je dois féliciter l’équipe du Salon du bateau international de Toronto d’avoir mis tout cela en place. Contrairement à d’autres Salons de taille similaire, le salon nautique a brisé les limites et a trouvé un moyen de connecter les fabricants, concessionnaires, vendeurs de l’industrie aux consommateurs. Sans aucun doute, nous avons vendu pendant cet événement! Mon équipe et moi avons estimé que la qualité des clients était bien meilleure. Ceux qui nous ont trouvés étaient vraiment intéressés à acheter. »- Jean-Luc Lemire, Energy Powersports.

« Participer à un salon nautique virtuelle était un peu comme un rendez-vous à l’aveugle: nous ne savions pas à quoi nous attendre. Eh bien, cela a très bien fonctionné. Nous avons eu de nombreux nouveaux clients qui nous ont contactés et de nombreux achats ont été réalisés en termes de bateaux et d’accessoires pour les deux magasins. Pour un salon virtuel, il a dépassé nos attentes pour de nombreux bateaux et articles de vente au détail. Cela vaut un deuxième rendez-vous! »- Morten Fogh, Fogh Marine et Fogh Boat Supplies.

« Comme chaque année, le Salon du bateau international de Toronto a été formidable pour nous servir de nouveaux prospects chez le concessionnaire et souvent de nouveaux plaisanciers. C’était vraiment important pour nous de faire partie du Salon virtuel pour plusieurs raisons. Même si nous avons un inventaire réduit, il était très clair que pour beaucoup de gens qui recherchent à acheter un bateau, c’est un processus qui se déroule sur plusieurs années. Nous sommes également très reconnaissants de l’importance du Salon pour notre entreprise pour nous permettre d’atteindre aux acheteurs pendant ce qui serait autrement notre hors-saison. »- Jay Poole, Buckeye Marine

« Dans l’ensemble, le premier Salon du bateau international de Toronto a été une bonne expérience. Nous avons proposé et promu la connexion par Zoom Réunion, mais nous avons constaté que la majorité de nos clients préféraient envoyer un courriel ou utiliser le clavardage en ligne ou simplement nous appeler par téléphone. De nouveaux apprentissages pour tous. »- Rick Hickson, R & J Machine

Traduction par Joani Hotte-Jean

La source : Salon du bateau international de Toronto

Laisser un commentaire