Résultat Black Caps contre Antilles : les espoirs de la Coupe du monde Twenty20 de la Nouvelle-Zélande se sont pratiquement terminés par une deuxième défaite consécutive

[ad_1]

Les Black Caps sont pratiquement exclus de la Coupe du monde Twenty20 de cette année, après avoir subi une deuxième défaite consécutive, s'inclinant face aux Antilles par 13 points à Trinité-et-Tobago.

Cette défaite semble mettre fin à une incroyable série de résultats de tournois pour la Nouvelle-Zélande, qui a atteint les demi-finales au moins des six dernières Coupes du monde, dans les catégories de cricket à 20 et 50, remontant à 2015.

En particulier, la décision de ne jouer aucun match d'échauffement a été à nouveau révélée, alors que l'unité de frappeurs Kiwi a connu des difficultés dans des conditions inconnues, alors que les fileurs des hôtes prenaient le dessus.

La défaite est une pilule encore plus difficile à avaler, après avoir mis les Antilles dans les cordes à 112/9 au bâton en premier. Un blitz tardif de Sherfane Rutherford (68 pas sur 39) a permis aux Black Caps de remporter la victoire à 150, pour ensuite répondre avec 136/9.

PublicitéFaites de la publicité avec NZME.

Trent Boult (3/16) et Tim Southee (2/21) se sont démarqués avec le ballon, mais le reste de l'attaque néo-zélandaise a concédé 112 points en 12 overs pour laisser une demande difficile aux frappeurs.

Seamer Alzarri Joseph (4/20), le duo de spin composé de Gudakesh Motie (3/25) et Akeal Hossein (1/21) se sont combinés pour étouffer les Black Caps, car seuls Glenn Phillips (40 sur 33), Finn Allen (26 sur 23) et Mitchell Santner (21 pas sortis sur 12) ont réalisé plus de 20 points.

Finn Allen réagit à son limogeage face aux Antilles.  Photo/AP
Finn Allen réagit à son limogeage face aux Antilles. Photo/AP

La défaite laisse les Black Caps jouer uniquement par fierté lors de leurs deux matches restants, alors que la Coupe du monde de cette année semble être le point final de la génération dorée du cricket néo-zélandais.

Cependant, les Black Caps pourraient encore se faufiler dans l’étape suivante, à condition que l’Afghanistan ne parvienne pas à battre les Antilles. Mais ils ont également besoin que l’Afghanistan perde contre la Papouasie-Nouvelle-Guinée vendredi avec des marges suffisamment importantes pour éliminer son taux net de +5,225.

PublicitéFaites de la publicité avec NZME.

Après avoir remporté le tirage au sort et choisi de jouer en premier, après avoir effectué trois changements dans l'équipe qui ont été martelés en premier par l'Afghanistan, la décision de Kane Williamson a été confirmée par Boult, qui a lancé Johnson Charles pour un canard à la fin de l'ouverture.

Southee s'est joint au quatrième, alors que Devon Conway a conservé une chance difficile d'éliminer Nicholas Pooran à 20/2, qui est devenu 21/3 lorsque Lockie Ferguson (2/27) a frappé avec sa troisième balle pour éliminer Roston Chase pour un canard, grâce à une capture de Rachin Ravindra.

Et lorsque Southee a rattrapé le capitaine rival Rovman Powell pour un but, les Black Caps contrôlaient les premières manches en limitant leurs hôtes à 23/4 en avantage numérique.

Mais alors que les Black Caps réduisaient les Antilles à 7/76 au 13e et que Boult revenait pour piéger le dangereux Andre Russell pour 14, Rutherford restait – et renforçait le total, même si Ferguson frappait de l'autre côté pour piéger Romario Shepherd. LBW.

Alors que Boult battait Alzarri Joseph pour 16 pour quitter les Antilles 112/9, l'arrivée de Daryl Mitchell au bowling dans l'avant-dernier était un pari trop éloigné de Williamson, alors que Rutherford a martelé 19 points pour passer à 50 contre 33 balles, avec 30. de ces courses arrivent par six seulement.

Cela a prouvé l'étincelle dont les manches des Antilles avaient besoin, puisque Rutherford a terminé en frappant 37 de ses 12 dernières balles, terminant les manches avec un meilleur score en carrière qui a vu son équipe afficher 149/9 sur ses 20 overs.

Finn Allen (26 sur 23) a bien démarré la manche et a dégagé le milieu du guichet pour ses six premiers – même s'il a perdu Conway à l'autre bout – mais n'a pas réussi à tirer profit d'une prise perdue lorsqu'il s'est enfoncé dans un carré profond. jambe, alors que les Black Caps ont terminé le jeu de puissance à 36/2.

Les Black Caps célèbrent un guichet contre les Antilles.  Photo/AP
Les Black Caps célèbrent un guichet contre les Antilles. Photo/AP

Rétrogradé au numéro 4, Williamson allait et venait pour un simple, alors qu'il coupait Gudakesh Motie dans les gants de Pooran pour un à 39/3, et Motie avait un deuxième guichet lorsque Ravindra trouvait les mains de Russell au milieu du guichet pour 10, alors que la Nouvelle-Zélande boitait à 58/4 à mi-parcours.

Motie a eu son troisième après un verre, alors qu'une balle a dépassé la batte pour frapper Daryl Mitchell pour 12 pour porter le score à 63/5 – les Black Caps étant rapidement à court de frappeurs reconnus.

Glenn Phillips et Jimmy Neesham ont endigué le flux de guichets, mais ont dû frapper plus de deux points par balle lors des cinq derniers overs, l'équation indiquant 65 sur 30 nécessaire pour une victoire impensable dans les conditions.

PublicitéFaites de la publicité avec NZME.

Mais Neesham a péri une livraison plus tard, quand il a skié une chance de Joseph à King à mi-parcours, alors même que Phillips a lancé une contre-attaque à la 17e contre Russell pour amener le 100 de la Nouvelle-Zélande, pour ensuite tomber face à Joseph à 108/ 8.

Boult a réussi à dégager les cordes, mais est tombé une balle plus tard lorsqu'il a tranché Russell à Chase, obligeant Santner à devoir frapper 33 dès la finale.

Et tandis que Santner (21 pas éliminés sur 12) a obligé avec deux six sur les deux premières balles, un point sur la troisième a pratiquement mis fin aux espoirs de la Nouvelle-Zélande.

La victoire envoie les Antilles au stade du Super Huit, avec trois victoires lors de leurs trois premiers matchs, quel que soit le résultat contre l'Afghanistan mardi.

Les Black Caps concluent leur campagne de phase de groupes avec deux affrontements contre les ménés, face à l'Ouganda samedi après-midi (NZT) et à la Papouasie-Nouvelle-Guinée mardi matin.

Antilles 149/9 (Rutherford 68 pas éliminé ; Boult 3/16) Nouvelle-Zélande 136/9 (Phillips 40 ; Joseph 4/19)

PublicitéFaites de la publicité avec NZME.

Alex Powell est un éditeur de sports en ligne pour le Héraut néo-zélandais. Il est journaliste sportif depuis 2016 et a auparavant travaillé pour Newshub et 1News.

[ad_2]

Laisser un commentaire