Rendement à l’échéance vs taux de coupon : quelle est la différence ?



Rendement à l’échéance par rapport au taux du coupon : un aperçu

Lorsque les investisseurs envisagent d’acheter des obligations, ils doivent examiner deux éléments d’information essentiels : le rendement à l’échéance (YTM) et le taux du coupon.

Les obligations de qualité investissement sont des placements à faible risque qui offrent généralement un taux de rendement légèrement supérieur à celui d’un compte d’épargne standard. Ce sont des placements à revenu fixe que de nombreux investisseurs utilisent pour un flux de revenu régulier à la retraite. Les investisseurs de tout âge peuvent ajouter des obligations à un portefeuille pour réduire son profil de risque global.

  • Le rendement à l’échéance (YTM) est le taux de rendement en pourcentage d’une obligation en supposant que l’investisseur détient l’actif jusqu’à sa date d’échéance. C’est la somme de tous ses paiements de coupons restants. Le rendement d’une obligation à l’échéance augmente ou diminue en fonction de sa valeur marchande et du nombre de paiements restant à effectuer.
  • Le taux du coupon est le montant annuel des intérêts que le propriétaire de l’obligation recevra. Pour compliquer les choses, le taux du coupon peut également être appelé le rendement de l’obligation.

Généralement, un investisseur obligataire est plus susceptible de fonder sa décision sur le taux de coupon d’un instrument. Un trader obligataire est plus susceptible de considérer son rendement à l’échéance.

Points clés à retenir

  • Le rendement à l’échéance est le taux de rendement annuel estimé d’une obligation en supposant que l’investisseur détient l’actif jusqu’à sa date d’échéance et réinvestit les paiements au même taux.
  • Le taux du coupon est le revenu annuel qu’un investisseur peut s’attendre à recevoir tout en détenant une obligation particulière.
  • Au moment de son achat, le rendement à l’échéance d’une obligation et son taux de coupon sont identiques.

Comparer le rendement à l’échéance et le taux du coupon

Rendement à l’échéance (YTM)

Le YTM est un taux de rendement estimé. Il suppose que l’acheteur de l’obligation la conservera jusqu’à sa date d’échéance et réinvestira chaque paiement d’intérêt au même taux d’intérêt. Ainsi, le rendement à l’échéance inclut le taux du coupon dans son calcul.

YTM est également connu sous le nom de rendement de rachat.

YTM et valeur marchande

Le rendement d’une obligation peut être exprimé comme le taux de rendement effectif basé sur la valeur marchande réelle de l’obligation. À leur valeur nominale, lorsque l’obligation est émise pour la première fois, le taux du coupon et le rendement sont généralement exactement les mêmes.

Cependant, à mesure que les taux d’intérêt augmentent ou diminuent, le taux du coupon offert par le gouvernement ou la société peut être supérieur ou inférieur. Les variations des taux d’intérêt entraîneront une modification de la valeur de marché de l’obligation, les acheteurs et les vendeurs trouvant le rendement offert plus ou moins attrayant dans les nouvelles conditions de taux d’intérêt. De cette façon, le rendement et le prix des obligations sont inversement proportionnels et évoluent dans des directions opposées.

Taux du coupon

Le taux du coupon ou le rendement est le montant que les investisseurs peuvent s’attendre à recevoir en tant que revenu lorsqu’ils détiennent l’obligation. Les taux des coupons sont fixés lorsque le gouvernement ou la société émet l’obligation.

Le taux du coupon est le montant annuel des intérêts qui seront payés en fonction de la valeur nominale ou nominale du titre.

Comment calculer le taux de coupon

Supposons que vous achetiez une obligation IBM Corp. d’une valeur nominale de 1 000 $ émise avec des paiements semestriels de 10 $ chacun. Pour calculer le taux du coupon de l’obligation, divisez le total des paiements d’intérêts annuels par la valeur nominale. Dans ce cas, le paiement annuel total des intérêts est égal à 10 $ x 2 = 20 $. Le taux du coupon annuel pour les obligations IBM est donc de 20 $ / 1 000 $ ou 2 %.

Taux fixe et valeur marchande

Alors que le taux du coupon d’une obligation est fixe, la valeur nominale ou nominale peut changer. Quel que soit le prix auquel l’obligation se négocie, les paiements d’intérêts seront toujours de 20 $ par an. Par exemple, si les taux d’intérêt augmentent, faisant baisser le prix de l’obligation d’IBM à 980 $, le coupon de 2 % sur l’obligation restera inchangé.

Lorsqu’une obligation se vend plus que sa valeur nominale, elle se vend avec une prime. Lorsqu’il se vend moins que sa valeur nominale, il se vend à rabais.

Considérations particulières

Pour un investisseur obligataire individuel, le paiement du coupon est la source de profit.

Pour le négociant en obligations, il y a le potentiel de gain ou de perte généré par les variations du prix du marché de l’obligation. Le calcul du rendement à l’échéance intègre les gains ou les pertes potentiels générés par ces variations des prix du marché.

Si un investisseur achète une obligation au pair ou à sa valeur nominale, le rendement à l’échéance est égal à son taux de coupon. Si l’investisseur achète l’obligation avec une décote, son rendement à l’échéance sera supérieur à son taux de coupon. Une obligation achetée à prime aura un rendement à l’échéance inférieur à son taux de coupon.

YTM représente le rendement moyen de l’obligation sur sa durée de vie restante. Les calculs appliquent un taux d’actualisation unique aux paiements futurs, créant une valeur actuelle qui sera à peu près équivalente au prix de l’obligation.

De cette façon, le temps jusqu’à l’échéance, le taux du coupon de l’obligation, le prix actuel et la différence entre le prix et la valeur nominale sont tous pris en compte.

Laisser un commentaire