Qantas programme la reprise des vols internationaux à partir de la mi-décembre


Qantas a annoncé que les vols internationaux reprendraient à partir de la mi-décembre de cette année, Perth étant négligée pour la majorité des routes.

La compagnie aérienne accepte désormais les réservations sur des services vers Londres, Vancouver et Singapour à partir du 18 décembre, et vers des destinations telles que Los Angeles et Tokyo peu de temps après.

La majorité des services partiront de Melbourne et de Sydney, certains de Brisbane.

Les services ne fonctionneront qu’à la condition que l’interdiction de voyager à l’étranger soit levée comme prévu le 17 décembre.

Il a été annoncé le mois dernier que Qantas devait remplacer Perth en tant que point de départ du transporteur pour les vols sans escale vers Londres en raison des règles strictes de frontière COVID de l’Australie-Occidentale.

Qantas a déclaré à l’époque qu’il « enquêtait sur l’utilisation de Darwin comme point de transit … comme alternative (ou en plus) à son hub existant de Perth compte tenu des politiques frontalières conservatrices en WA ».

« Les discussions sur cette question se poursuivent », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Mark McGowan a précédemment déclaré que les frontières dures et les blocages pouvaient toujours être utilisés pour lutter contre le COVID-19, même après que l’Australie ait atteint son objectif de vaccination.

Le PDG de QANTAS, Alan Joyce.
Icône de l’appareil photoLe PDG de QANTAS, Alan Joyce. Crédit: Doyen Lewin/AAPIMAGE

Le PDG du groupe Qantas, Alan Joyce, a déclaré cette semaine : « La perspective de voler à l’étranger peut sembler lointaine, en particulier avec la Nouvelle-Galles du Sud et Victoria en lock-out, mais le rythme actuel du déploiement du vaccin signifie que nous devrions avoir beaucoup plus de liberté dans un le temps de quelques mois.

« C’est évidemment au gouvernement de décider exactement comment et quand nos frontières internationales rouvriront, mais avec l’Australie sur la bonne voie pour atteindre le déclencheur de 80% convenu par le Cabinet national d’ici la fin de l’année, nous devons planifier à l’avance ce qui est un complexe processus de redémarrage.

« Il y a beaucoup de travail à faire, y compris la formation de notre personnel et la remise en service prudente des aéronefs. Nous travaillons également à intégrer le laissez-passer de voyage IATA dans nos systèmes pour aider nos clients à prouver leur statut vaccinal et à traverser les frontières. »

M. Joyce a précédemment indiqué que les passagers devront être entièrement vaccinés pour voler, mais la compagnie aérienne n’a pas encore mis en place de politique officielle.

Laisser un commentaire