Pfizer intente une action en justice en Australie pour suspendre les ventes de BRENZYS (étanercept) | Goodwin


La semaine dernière, Pfizer a intenté une action en justice devant un tribunal fédéral australien contre les intimés Samsung Bioepis, Merck, Sharp & Dohme, Organon et Arrow, pour suspendre les ventes de leur biosimilaire BRENZYS (étanercept). Pfizer allègue que les intimés enfreignent le brevet australien n° 2005280034, intitulé « Production de polypeptides », avec des revendications portant sur des méthodes de culture cellulaire. BRENZYS est un biosimilaire à ENBREL (étanercept) et a été approuvé par la Therapeutic Goods Administration australienne en 2016. Pfizer demande des dommages-intérêts pour les ventes de BRENZYS en Australie et une ordonnance du tribunal interdisant la vente du médicament jusqu’à l’expiration du brevet de Pfizer.

Restez à l’écoute de Big Molecule Watch pour d’autres développements sur cette affaire.

[View source.]

Laisser un commentaire