Pfizer est-il un achat avant le déploiement des nouveaux boosters Omicron ?

[ad_1]

Pfizer Inc. (DFP) découvre, développe, fabrique, commercialise, distribue et vend des produits biopharmaceutiques dans le monde entier. Elle propose des médicaments et des vaccins dans divers domaines thérapeutiques.

Le 8 août 2022, PFE a déclaré qu’elle allait acquérir la société biopharmaceutique de renom, Global Blood Therapeutics, Inc. (GBT), dans le cadre d’une convention spéciale, pour co-développer des programmes de traitement et d’accompagnement avancés concernant la drépanocytose. Cela devrait diversifier le portefeuille de PFE.

En outre, la Food and Drug Administration prévoit d’autoriser des versions mises à jour de l’omicron (variante covid) de PFE ciblées doses de rappel autour de la fête du Travail. Ce nouveau lot de déploiements de vaccins pourrait à nouveau mettre le PFE sous les projecteurs.

Par ailleurs, le 29 juin 2022, PFE et BioNTech SE (BNTX) ont annoncé leur nouvel accord d’approvisionnement en vaccins avec le gouvernement américain pour soutenir la poursuite de la lutte contre le COVID-19 avec 105 millions de doses supplémentaires.

Cependant, PFE a perdu 7,5 % au cours du mois dernier et 18,9 % depuis le début de l’année pour clôturer la dernière séance de négociation à 47,90 $. Il a légèrement augmenté au cours de la dernière année.

Voici ce qui pourrait façonner les performances de PFE à court terme :

Des finances solides

Les revenus de PFE pour le deuxième trimestre 2022 se sont élevés à 27,74 milliards de dollars, en hausse de 46,8 % d’une année sur l’autre. Ses revenus provenant des vaccins se sont élevés à 10,46 milliards de dollars, en hausse de 13,4 % d’une année sur l’autre. De plus, son bénéfice ajusté s’est élevé à 11,66 milliards de dollars, en hausse de 93,5 % d’une année sur l’autre, tandis que son BPA ajusté s’est établi à 2,04 $, en hausse de 92,5 % d’une année sur l’autre.

De plus, les versements de dividendes de PFE ont augmenté à un TCAC de 5,9 % au cours des cinq dernières années. Son rendement de dividende actuel s’élève à 3,37 %, tandis que son rendement moyen sur quatre ans est de 3,60 %.

Estimations attractives

L’attaquant de PFE EV/S de 2,69x est inférieur de 36,8 % à la moyenne de l’industrie de 4,26x. Son EV/EBITDA prévisionnel de 5,93x est inférieur de 57,5 ​​% à la moyenne du secteur de 13,96x.

De plus, son EV/EBIT prévisionnel de 6,62x est inférieur de 61,3 % à la moyenne du secteur de 17,12x. De plus, son P/S avancé de 2,62x est inférieur de 47,4 % à la moyenne du secteur de 4,98x.

Marges bénéficiaires robustes

La marge bénéficiaire brute de 62,75 % sur les 12 derniers mois de PFE est supérieure de 14,6 % à la moyenne du secteur de 54,74 %. Ses marges EBIT et EBITDA sur les 12 derniers mois de 38,05 % et 42,97 % sont nettement supérieures aux moyennes du secteur de 0,17 % et 3,67 %, respectivement.

De plus, sa marge bénéficiaire nette de 28,94 % sur les 12 derniers mois est supérieure à la moyenne négative de l’industrie de 2,40 %. En outre, le ROCE, le ROTC et le ROTA des 12 derniers mois du titre de 37,50 %, 20,28 % et 15,01 % se comparent aux moyennes négatives du secteur de 38,46 %, 21,27 % et 29,64 %, respectivement.

Les notations POWR reflètent des perspectives prometteuses

PFE a une note globale de A, ce qui équivaut à Strong Buy dans notre propre Classements POWR système. Les cotes POWR sont calculées en tenant compte de 118 facteurs différents, chaque facteur étant pondéré à un degré optimal.

L’action a une note A pour la valeur, en phase avec ses multiples de valorisation inférieurs à ceux de l’industrie. Il a une note B pour la qualité, compatible avec ses marges de rentabilité supérieures à celles de l’industrie.

Dans le stock de 167 Médical – Pharmaceutique l’industrie, PFE est classé #10.

Cliquez sur ici pour les notes POWR supplémentaires pour PFE (croissance, élan, stabilité et sentiment).

Voir toutes les principales actions de l’industrie médicale et pharmaceutique ici.

Conclusion

La société pharmaceutique vétéran PFE a été un important bénéficiaire de la pandémie avec son déploiement de vaccins, récoltant des fortunes. Et avec les nouveaux déploiements de boosters Omicron à venir, la société devrait obtenir des rendements massifs.

Les analystes s’attendent à ce que ses revenus et son BPA augmentent de 23,5 % et de 46,8 % d’une année sur l’autre pour atteindre 100,41 milliards de dollars et 6,49 $ en 2022. De plus, les analystes de Wall Street s’attendent à ce que l’action atteigne 56,40 $ à court terme, indiquant une potentiel de hausse de 17,8 %.

Compte tenu des perspectives de croissance favorables, je pense que le joyau PFE, qui rapporte des dividendes, est un ajout idéal à votre portefeuille avant le déploiement de la dose de rappel omicron.

Comment Pfizer Inc. (PFE) se compare-t-il à ses pairs ?

Alors que PFE a une note POWR globale de A, on pourrait envisager de regarder ses pairs de l’industrie, Johnson & Johnson (JNJ), Novartis AG (NVS) et Société Bristol-Myers Squibb (BMY), qui ont également une note globale A (achat fort).


Les actions PFE ont chuté de 0,36 $ (-0,75 %) dans les échanges avant commercialisation vendredi. Depuis le début de l’année, le PFE a diminué de -17,48 %, contre une hausse de -11,14 % de l’indice de référence S&P 500 au cours de la même période.

À propos de l’auteur : Riddhima Chakraborty

Riddhima est un journaliste financier passionné par l’analyse des instruments financiers. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle aide les investisseurs à prendre des décisions d’investissement éclairées grâce à ses commentaires perspicaces. Suite…

Plus de ressources pour les actions dans cet article

[ad_2]

Laisser un commentaire