[PageTitle] – Global Times


Une photo montre des gens qui passent devant un magasin Safaricom le long d'une rue de Nairobi, au Kenya, le 11 août 2019 (Photo: Xinhua)

Une photo montre des gens qui passent devant un magasin Safaricom le long d’une rue de Nairobi, au Kenya, le 11 août 2019 (Photo: Xinhua)

L’opérateur de télécommunications kenyan Safaricom a lancé vendredi l’essai commercial des services 5G à Nairobi et dans les principaux centres urbains de l’ouest du Kenya, avec Huawei et Nokia comme partenaires technologiques.

Safaricom a déclaré qu’il était le premier opérateur en Afrique de l’Est à lancer des services 5G.

L’essai débutera avec des clients particuliers et des entreprises à Nairobi, Kisumu, Kisii et Kakamega, a déclaré le PDG de Safaricom, Peter Ndegwa.

Le nombre de sites 5G sera étendu à plus de 150 dans neuf villes au cours des 12 prochains mois, a déclaré la société.

« Avec la 5G, nous visons à offrir à nos clients un accès Internet ultra-rapide au travail, à la maison et en déplacement, en complément de notre réseau de fibre en pleine croissance », a déclaré Ndegwa lors d’un point de presse virtuel. «Chez Safaricom, nous sommes fiers d’être les premiers du pays et de la région à apporter cette dernière innovation à nos clients de détail et d’entreprise, leur permettant de commencer à explorer les nouvelles opportunités offertes par la 5G.

Il a déclaré que l’objectif principal pendant la période d’essai sera de déterminer si les clients peuvent profiter de vitesses allant jusqu’à 700 Mbps, avec des plans pour offrir des vitesses supérieures à 1000 Mbps dans les mois à venir.

Les abonnés Safaricom qui souhaitent utiliser le service auront besoin de nouveaux combinés compatibles avec la 5G.

Pour les clients de l’Internet mobile, le service sera disponible sur certains smartphones 5G de Huawei, Nokia et Samsung, tous disponibles dans les boutiques Safaricom, a déclaré la société.

Ndegwa a déclaré que le service 5G serait disponible sur les téléphones mobiles à partir des Huawei Mate 30 Pro et P40 vendredi, et à partir de la fin avril sur les séries Nokia 8.3, Samsung Galaxy S21, Samsung Galaxy Z Fold2 et Samsung Galaxy S20 Ultra 5G.

Joe Mucheru, secrétaire du cabinet au ministère de l’Information et de la Technologie, a salué la décision de Safaricom comme un jalon renforçant la position du pays à la pointe de l’innovation dans la région et dans le monde.

« La technologie 5G va inaugurer des vitesses et des capacités Internet accrues pour des millions de personnes à travers le pays, jetant une base solide pour une nouvelle génération d’innovateurs et d’entrepreneurs », a déclaré Mucheru.

Laisser un commentaire