Nathan MacKinnon déconcerté par la question bizarre du journaliste


ST LOUIS, MISSOURI - 21 MAI: Nathan MacKinnon #29 de l'Avalanche du Colorado contrôle la rondelle contre les Blues de St. Louis à Enterprise Center le 21 mai 2021 à St Louis, Missouri.  (Photo de Tom Pennington/Getty Images)

La star de l’Avalanche du Colorado, Nathan MacKinnon, n’était pas satisfaite de la question absurde d’un journaliste à la suite d’une défaite au sixième match contre les Golden Knights de Vegas. (Tom Pennington/Getty Images)

Après avoir subi une défaite dans le sixième match et une élimination séquentielle en séries éliminatoires contre les Golden Knights de Vegas, la star de l’Avalanche du Colorado, Nathan MacKinnon, s’est probablement senti encore pire après sa conférence de presse d’après-match.

Au milieu des questions demandant où il va à partir d’ici, ce qu’il aurait pu faire différemment et le rouleau interminable de requêtes de cartes de repère que posent les journalistes, MacKinnon souffre de la question la plus bizarre et la plus inepte qu’un athlète ait jamais rencontrée dans l’histoire .

Adrian Dater, un tristement célèbre journaliste du Colorado qui a fait le tour des publications, aurait posé la question – si vous pouvez l’appeler ainsi.

Si vous n’avez pas tout compris lors de l’appel Zoom étouffé, eh bien :

« Euh Nate, tu sais je sais que tu es un joueur et euh, et tout ça et euh tu sais je pense juste peut-être à haute voix jusqu’à ce que dans tes chaussures en ce moment c’est comme si nous avions fait tout ce que nous pouvons faire nous avons fait toute la planification du match que nous pouvons faire peut-être, peut-être juste f— c’est juste que nous irons l’année prochaine et ne penserons plus à ça et gagnerons simplement cette chose quand nous ne pensons pas tellement c’est que euh suis Je suis sur la bonne voie avec ça, peut-être que vous pensez juste un peu trop ?

Le mot vomi n’est pas un descripteur assez fort. C’est une boucherie de mots complète qui appartient à un film « Vendredi 13 ».

L’air perplexe sur le visage de MacKinnon – ne comprenant clairement pas une seule phrase sortant de la bouche de Dater – est plus qu’hilarant. S’il n’avait pas simplement subi la défaite de 6-3 contre les Knights et n’était pas dans le pétrin après avoir réalisé qu’il était dans la LNH depuis neuf ans, totalisant deux sorties de deuxième ronde comme sommet de sa carrière, il aurait peut-être donné plus que « non… et il a juré ? »

Mis à part les phrases confuses, la question consiste essentiellement à demander s’ils vont simplement essayer de ne pas réfléchir à leur prochaine apparition en séries éliminatoires. L’Avalanche est clairement l’une des meilleures équipes de la ligue et le sera pendant un certain temps, donc le mérite de la question semble valable si vous voulez obtenir une réponse sur la force mentale ou quelque chose du genre, pour éventuellement critiquer un joueur qui a supporté

Espérons que personne ne discutera de la capacité du Colorado à clôturer la série l’année prochaine et que MacKinnon obtiendra cette prolongation bien méritée en séries éliminatoires.

En 48 matchs cette saison, MacKinnon a marqué 20 buts et 65 points, et a été nommé

Plus de Yahoo Sports



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *