Mises à jour en direct du 18 mai : les fabricants de puces annoncent leurs plans d’expansion au Japon, Walmart dépasse les prévisions

[ad_1]

Le chef d'Intel Patrick Gelsinger, le ministre japonais de l'Économie Yasutoshi Nishimura, le Premier ministre japonais Fumio Kishida, le président de TSMC Mark Liu et le chef de Micron Sanjay Mehrotra jeudi

De gauche à droite: le chef d’Intel Patrick Gelsinger, le ministre japonais de l’Économie Yasutoshi Nishimura, le Premier ministre japonais Fumio Kishida, le président de TSMC Mark Liu et le chef de Micron Sanjay Mehrotra jeudi © Bloomberg

Trois des plus grands fabricants de semi-conducteurs au monde ont annoncé leur intention de se développer au Japon, alors que l’industrie se réaligne au milieu des tensions entre la Chine et l’Occident.

Micron a déclaré qu’il prévoyait d’investir jusqu’à 500 milliards de yens (3,6 milliards de dollars), y compris des subventions japonaises, pour produire une technologie de pointe de lithographie ultraviolette extrême à Hiroshima.

Le sud-coréen Samsung Electronics envisage d’investir dans un nouveau centre de recherche et développement au Japon, selon Yasutoshi Nishimura, ministre japonais de l’Economie.

Taiwan Semiconductor Manufacturing Company, le plus grand fournisseur de puces au monde, a également exprimé sa volonté de se développer dans le pays.

Les plans ont été dévoilés lors d’une réunion sans précédent entre le Premier ministre Fumio Kishida et les chefs de TSMC, Samsung, Intel, Micron et autres à Tokyo jeudi.

[ad_2]

Laisser un commentaire