L’Irak signale les premiers cas de variante Omicron


Un agent de santé prépare un vaccin contre la maladie à coronavirus (COVID-19) lors d’une vaccination à Bagdad, en Irak, le 22 mai 2021. REUTERS/Khalid al-Mousily

BAGDAD, 6 janvier (Reuters) – L’Irak a identifié plus de cinq cas de la variante du coronavirus Omicron, a annoncé jeudi le ministère de la Santé dans un communiqué.

Cinq personnes infectées étaient originaires de la ville septentrionale de Duhok, au Kurdistan irakien, selon le communiqué.

Davantage de cas ont été signalés parmi les diplomates étrangers à Bagdad, a indiqué le ministère sans préciser le nombre de cas.

Les infections à coronavirus ont considérablement diminué ces derniers mois grâce à l’augmentation du nombre de personnes vaccinées.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage d’Ahmed Rasheed; Montage par Toby Chopra

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire