L’Éthiopie affirme avoir obtenu 9 millions de doses de vaccins COVID-19 jusqu’en avril


ADDIS ABEBA (Reuters) – L’Éthiopie a obtenu neuf millions de doses de vaccins COVID-19 jusqu’en avril et espère vacciner au moins un cinquième de ses 110 millions de personnes d’ici la fin de l’année, a déclaré mardi le ministre de la Santé.

PHOTO DE DOSSIER: La ministre éthiopienne de la Santé, Lia Tadesse, est vue dans un service médical en préparation pour traiter les patients atteints de la maladie à coronavirus (COVID-19) à l’hôpital Saint-Pierre à la périphérie d’Addis-Abeba, en Éthiopie, le 2 mai 2020. Photo prise le 2 mai , 2020. REUTERS / Tiksa Negeri

«Pour l’instant, jusqu’en avril, nous avons reçu près de neuf millions de doses», a déclaré Lia Tadesse.

«Dans cette année, nous voulons nous assurer d’avoir au moins 20% de la population», a-t-elle déclaré à Reuters.

L’Éthiopie était ouverte à d’éventuels dons de vaccins, a ajouté Lia, et a déclaré que le pays ne faisait aucun achat de doses de manière indépendante, mais uniquement par le biais de l’installation COVAX.

COVAX est codirigé par l’alliance GAVI qui sécurise les vaccins pour les pays pauvres, l’Organisation mondiale de la santé, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance.

Les pays africains tentent d’obtenir des approvisionnements en vaccin COVID-19 pour leurs 1,3 milliard d’habitants, alors même que les pays riches ailleurs dans le monde font la course en avant avec des campagnes de vaccination de masse. Seule une poignée de pays du continent ont commencé à administrer des vaccins.

Mardi, Lia n’a pas précisé quels vaccins l’Éthiopie recevrait via COVAX.

«Nous ne recevons aucun vaccin spécifique, nous les obtenons en fonction de la disponibilité de l’installation COVAX», a-t-elle déclaré à Reuters.

Le ministère de la Santé a déclaré mardi que le pays aurait besoin de 13 milliards de birr éthiopiens (328 millions de dollars) pour les vaccins et les dépenses connexes, a déclaré l’agence de presse éthiopienne, qui sera couverte par le gouvernement et les dons internationaux.

Plus de 142 000 Éthiopiens ont été testés positifs au COVID-19 et plus de 2 100 sont décédés de la maladie, selon les données de l’OMS.

Plus tôt ce mois-ci, COVAX a déclaré avoir alloué au moins 330 millions de doses de vaccins COVID-19 aux pays les plus pauvres et visera à les délivrer et à des millions d’autres au premier semestre 2021.

Cela comprend 240 millions de doses du vaccin AstraZeneca-Oxford COVID-19 fabriqué par le Serum Institute of India, 96 millions de doses supplémentaires du même vaccin fabriqué par AstraZeneca, plus 1,2 million de doses du vaccin Pfizer -BioNTech’s COVID-19.

Lai a déclaré à Reuters que l’Éthiopie attendait plus d’informations, craignant que le vaccin AstraZeneca-Oxford ne soit pas aussi efficace pour réduire considérablement le risque de COVID-19 léger ou modéré de la variante 501Y.V2.

«On craint que l’AstraZeneca ne fonctionne pas. Il n’est pas déclaré que cela ne fonctionne pas », a-t-elle déclaré. «D’après les informations dont nous disposons, les autorités compétentes de l’établissement COVAX, les instituts de recherche et l’OMS font actuellement l’objet d’une enquête. Nous allons donc attendre.»

(1 $ = 39,58 birr)

Reportage de la salle de presse de Nairobi; écrit par Omar Mohammed, édité par Gareth Jones et Angus MacSwan

Laisser un commentaire