Le premier ETF de crypto-monnaie d’ASX est coté jeudi

[ad_1]

un tas de bitcoins avec un bitcoin posé contre lui se dresse devant un drapeau australien.

Source de l’image : Getty Images

C’est enfin en train d’arriver.

Après de nombreuses difficultés cette année, un fonds négocié en bourse (ETF) sur le thème de la crypto-monnaie sera coté à l’ASX jeudi.

Bien que plusieurs fournisseurs travaillent sur le concept, le premier sur le marché sera FNB BetaShares Crypto Innovators (ASX : CRYP).

The Motley Fool a confirmé que les actions du fonds seront négociables en public jeudi.

L’acceptation par le grand public a décollé cette année

Ce n’est qu’en janvier qu’un expert a déclaré qu’il était « peu probable » qu’un ETF de crypto-monnaie fasse ses débuts cette année sur le vieil ASX étouffant.

« De nombreuses nations se tourneront vers la [US Securities and Exchange Commission] pour le leadership et il est fortement incité à ne pas secouer le bateau pour le moment », a déclaré à l’époque le directeur général de Kraken, Jonathon Miller.

« Nous y arriverons à la fin, mais ce sera la compréhension croissante de la crypto-monnaie parmi les investisseurs institutionnels progressistes qui y parviendra. »

Mais les développements de l’industrie ont progressé à grande vitesse depuis, en particulier au cours du dernier mois.

Il y a quelques semaines, une étape importante a été la cotation de l’ETF américain ETF de stratégie Bitcoin ProShares (NYSE : BITO).

Ce fonds suit Bitcoin (CRYPTO : BTC) des contrats à terme et est devenu le deuxième ETF le plus négocié le jour de ses débuts.

Un tel fonds coté sur le NYSE avait autant d’importance symbolique que financière.

Cela représentait une nouvelle étape dans l’acceptation « généraliste » des crypto-monnaies.

Plus près de nous, l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC) a publié vendredi ses orientations sur les produits d’investissement liés à la crypto-monnaie.

Le chef de BetaShares, Alex Vynokur, a salué le signe de tête du chien de garde d’entreprise pour les Australiens à la recherche d’une exposition à la crypto-monnaie mais craignant de négocier sur des « échanges non réglementés ».

« L’ASIC a franchi une étape importante en fournissant une voie claire pour que les crypto-monnaies établies telles que le bitcoin et l’éther soient mises à la disposition des investisseurs australiens via une structure ETF familière », a-t-il déclaré.

« À bien des égards, les avantages inhérents à un ETF réglementé – commodité, transparence et rentabilité – sont additifs pour de nombreux investisseurs qui recherchent une exposition aux crypto-monnaies. »

Dans quoi l’ETF BetaShares CRYP investit-il ?

Le nouveau fonds BetaShares, comme celui de ProShares aux États-Unis, n’investira pas directement son argent dans des crypto-monnaies.

Au lieu de cela, il « visera à suivre » le Indice Bitwise Crypto Industry Innovators 30 avant frais et dépenses.

« L’indice de CRYP est conçu pour saisir toute l’étendue de l’écosystème de la cryptographie en offrant une exposition aux sociétés de cryptographie pures, à celles dont les bilans sont détenus à au moins 75 % dans des actifs cryptographiques et aux sociétés diversifiées avec des secteurs d’activité axés sur la cryptographie. » déclare le site Web de BetaShares.

Selon Bitwise, les 3 principaux titres de l’indice au 28 octobre étaient :

[ad_2]

Laisser un commentaire