Le plus gros navire de la marine iranienne a pris feu et a coulé dans le golfe d’Oman

[ad_1]

TEHERAN, Iran – Le plus grand navire de la marine iranienne a pris feu et a coulé mercredi dans le golfe d’Oman dans des circonstances peu claires, ont rapporté des agences de presse semi-officielles. Les agences de presse Fars et Tasnim ont déclaré que les efforts n’avaient pas permis de sauver le navire de soutien Kharg, nommé d’après le île qui sert de principal terminal pétrolier à l’Iran.

L’incendie a commencé vers 02h25 et les pompiers ont tenté de le contenir, a déclaré la télévision d’État. Le navire a coulé près du port iranien de Jask, à quelque 1 270 kilomètres (790 miles) au sud-est de Téhéran, dans le golfe d’Oman, près du détroit d’Ormuz, l’embouchure étroite du golfe Persique.

TIR D’AVERTISSEMENT D’INCENDIE DES NAVIRES DE GUERRE AMÉRICAINS SUR DES CANONNIERS IRANIENS DANS LE DÉTROIT D’HORMUZ

Des photos ont circulé sur les réseaux sociaux iraniens de marins portant des gilets de sauvetage évacuant le navire alors qu’un incendie brûlait derrière eux. La télévision d’État et les agences de presse semi-officielles ont qualifié le Kharg de « navire-école ».

 Le plus grand navire de la marine iranienne a pris feu et a coulé mercredi dans le golfe d'Oman dans des circonstances peu claires, ont rapporté les agences de presse semi-officielles. Les agences de presse Fars et Tasnim ont déclaré que les efforts n'avaient pas permis de sauver le navire de soutien Kharg, du nom de l'île qui sert de le principal terminal pétrolier pour l'Iran.  Hossein Zohrevand/AFP via Getty Images)

Le plus grand navire de la marine iranienne a pris feu et a coulé mercredi dans le golfe d’Oman dans des circonstances peu claires, ont rapporté les agences de presse semi-officielles. Les agences de presse Fars et Tasnim ont déclaré que les efforts n’avaient pas permis de sauver le navire de soutien Kharg, du nom de l’île qui sert de le principal terminal pétrolier pour l’Iran. Hossein Zohrevand/AFP via Getty Images)

Le Kharg est l’un des rares navires de la marine iranienne capable de ravitailler en mer ses autres navires. Il peut également soulever des cargaisons lourdes et servir de point de lancement pour les hélicoptères. Le navire, construit en Grande-Bretagne et lancé en 1977, est entré dans la marine iranienne en 1984 après de longues négociations qui ont suivi la révolution islamique de 1979 en Iran.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Le naufrage du Kharg marque la dernière catastrophe navale pour l’Iran. En 2020, lors d’un exercice d’entraînement militaire iranien, un missile a frappé par erreur un navire de guerre près du port de Jask, tuant 19 marins et en blessant 15. Toujours en 2018, un destroyer de la marine iranienne a coulé dans la mer Caspienne.

[ad_2]

Laisser un commentaire