Le football engage un avocat externe pour enquêter sur les allégations contre l’ancien entraîneur

[ad_1]

La Major League Soccer (MLS) a déclaré qu’elle faisait appel à un avocat externe pour enquêter sur la façon dont les Whitecaps de Vancouver ont répondu aux allégations d’inconduite concernant l’ancien entraîneur de l’équipe féminine Hubert Busby, Jr. Dans un rapport du Guardian cette semaine, la joueuse de football américaine Malloree Enoch a allégué de nombreux cas d’inconduite sexuelle et de comportement inapproprié de Busby lorsqu’il était entraîneur-chef de l’équipe féminine des Whitecaps de Vancouver en 2010 et 2011.

Busby, qui a été nommé entraîneur-chef de l’équipe nationale féminine jamaïcaine l’année dernière, a nié les allégations d’Enoch au Guardian. La Fédération jamaïcaine de football n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. La MLS l’a dit et le club publierait les conclusions de l’enquête.

« L’enquête comprendra un examen des processus internes du club et de la culture globale de l’époque », a déclaré la ligue. Il a déclaré qu’il examinerait également « les recommandations sur les mesures préventives pour garantir que tous les joueurs et le personnel sous l’égide de l’organisation Whitecaps travaillent dans un environnement sûr, exempt de toutes formes de harcèlement et de crainte de représailles ».

Le PDG des Whitecaps de Vancouver, Axel Schuster, a déclaré vendredi dans un communiqué que l’équipe était « grandement perturbée » par les détails des allégations d’Enoch publiés cette semaine. « La direction du club a été informée des allégations contre Busby à la fin de la saison 2011 et a rapidement obtenu les services d’un médiateur indépendant pour superviser une enquête sur l’affaire, qui a finalement conduit au départ de Busby », a-t-il déclaré.

« Nous avons depuis appris que l’enquête n’a pas révélé certaines allégations qui ont été divulguées cette semaine. » L’annonce de la MLS intervient au milieu d’un bilan généralisé des abus dans le sport professionnel nord-américain.

La National Women’s Soccer League (NWSL) a accepté vendredi de s’associer à la Players Association pour enquêter sur tout cas de conduite inappropriée à la suite d’allégations d’inconduite contre un ancien entraîneur.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de Devdiscourse et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

[ad_2]

Laisser un commentaire