Le Canada rouvre enfin – espérons que ce sera pour de bon cette fois

[ad_1]

Ceci est un extrait de Second Opinion, un tour d’horizon hebdomadaire de l’actualité de la santé et de la science médicale envoyé par e-mail à abonnés tous les samedis matins. Si vous n’êtes pas encore abonné, vous pouvez le faire en cliquant ici.


Une grande partie du Canada est sur le point de rouvrir ses portes, les provinces durement touchées levant les verrouillages et ouvrant la voie à quelque chose qui ressemble vaguement à la normale, tout en essayant désespérément d’éviter de commettre les erreurs du passé.

Le dernier avantage que nous avons de notre côté est les vaccins COVID-19 – la carte Get Out of Jail Free qui aidera les régions du pays qui ont hésité à imposer des mesures de santé publique strictes à en atténuer une autre. réouverture du désastre.

«Les vaccins vont atténuer les dommages causés par la précipitation à rouvrir, mais j’aurais tendance à y aller prudemment et par étapes», a déclaré le Dr David Fisman, épidémiologiste à la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto. « La chose la plus importante que nous puissions faire maintenant est de faire vacciner les gens. »

Mais à quel moment aurons-nous suffisamment de coups de feu pour rouvrir des restaurants, des bars, des gymnases et d’autres secteurs vitaux de l’économie que nous prenions autrefois pour acquis mais que nous considérons maintenant comme à haut risque?

Cela dépend de qui vous demandez – et où vous vivez.

Les Torontois profitent d’un moment de loisirs en plein air le 21 mai – un jour avant que la province n’assouplisse les restrictions sur certaines activités dans le cadre d’un plan de réouverture en trois étapes lié aux taux de vaccination contre le COVID-19 et à d’autres indicateurs de santé à partir de la mi-juin. (Evan Mitsui / CBC)

Le Canada vise la réouverture

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, déclare que les provinces devrait seulement commencer à lever les restrictions de santé publique une fois que 75% des adultes reçoivent au moins une dose de vaccin et 20% sont complètement vaccinés.

Pourtant, ce noble objectif n’a pas été atteint partout ailleurs dans le monde.

Aux Etats-Unis, moins de 50% des adultes avoir au moins un vaccin, mais cela n’a pas empêché de nombreux États de rouvrir la société et même de permettre aux Américains complètement vaccinés de arrêtez de porter des masques à l’intérieur dans la plupart des endroits.

Au Royaume-Uni, plus de 70% des adultes ont reçu une première dose et les gens sont maintenant non seulement autorisés à se retrouver à l’intérieur pour la première fois depuis des mois, mais aussi à dîner dans les pubs et les restaurants et même à aller au cinéma.

Et malgré la réalisation récente 60% vaccinés avec une dose, Israël a commencé rouvrir son économie il y a des mois permettant aux personnes entièrement vaccinées de visiter des restaurants, des gymnases, des concerts et des événements sportifs.

Pourtant, même si ces pays ont peut-être pris un bon départ dans la campagne de vaccination du Canada, nous gagnons vite sur eux.

En seulement cinq semaines, le Canada a doublé le nombre de coups de feu, passant de 10 millions à la mi-avril à plus de 20 millions à partir de vendredi. Proche de 50 pourcent des Canadiens ont également reçu au moins une injection à ce jour – surpassant les États-Unis cette semaine sur les premières doses par habitant, malgré le nombre de personnes entièrement vaccinées.

Mais contrairement à ces autres pays, nous sommes également bloqués à moins de 5% de vaccins entièrement vaccinés depuis des mois et avons à peine bougé l’aiguille sur ce front depuis que notre stratégie a été modifiée. prioriser les premiers coups.

Les provinces s’apprêtent à rouvrir

Le moment est-il donc venu de rouvrir le Canada? Ou nos provinces les plus durement touchées devraient-elles attendre pour atteindre le seuil de 75-20 du gouvernement fédéral?

« Je pense que nous serons bientôt en mesure de procéder à une réouverture substantielle grâce à la vaccination », a déclaré la professeure Caroline Colijn, modélisatrice de maladies infectieuses à l’Université Simon Fraser.

«Ce n’est pas la même chose qu’avant où vous venez de déclencher ces énormes nombres de nouveaux feux de brousse et vous devez passer des mois à les éteindre, car au fur et à mesure que nous vaccinerons, ils s’éteindront – c’est comme la pluie qui tombe sur eux.»

REGARDER | Comment les provinces gèrent les attentes de réouverture:

Le panel At Issue discute de la manière dont les provinces communiquent leurs dernières stratégies de réouverture en gérant les attentes après la troisième vague de COVID-19. De plus, les panélistes déballent la réponse du premier ministre au projet de loi 96 du Québec. 15:54

La Saskatchewan est devenue la première province à annoncer une plan de réouverture ambitieux plus tôt ce mois-ci, cela permettra aux bars, aux cours de conditionnement physique en groupe et aux rassemblements en salle de redémarrer à la fin du mois de mai, sous réserve de seulement 70% des personnes de plus de 40 ans avec une seule dose.

Le Québec est en tête de toutes les provinces dans sa campagne de vaccination, avec plus de 60% des adultes ayant reçu une première dose et environ 15% de plus avec un rendez-vous prévu.

Cela a permis à la province, qui a enregistré plus de décès par habitant à cause du COVID-19 que toute autre, de devenir la prochaine à annoncer un plan détaillé de réouverture plus tôt cette semaine.

Si le Québec a réussi à réduire le nombre de cas, d’hospitalisations et de décès au cours des dernières semaines, le rythme de la vaccination est ce qui a permis à la province de s’engager à assouplir les mesures.

Le 28 mai, la province enfin lever le couvre-feu en effet dans certaines régions depuis janvier puis, dans une courte succession, permettra aux restaurants et bars de rouvrir et de nombreuses activités à reprendre.

Le Dr Horacio Arruda, directeur de la santé publique de la province, l’a exprimé ainsi: « Vacciné en mai, puis liberté, avec prudence, mais liberté et espoir pour l’été. »

REGARDER | Le Québec commencera à lever les restrictions relatives au COVID-19 le 28 mai:

Le Québec a annoncé son intention de lever ses restrictions sur le COVID-19 à compter du 28 mai avec la fin de son couvre-feu, l’ouverture de patios et la possibilité de rassemblements en plein air. 2:27

C’est loin des autres provinces durement touchées comme l’Ontario, où une grande partie de la province est en grande partie soumise à un ordre strict de rester à la maison depuis le lendemain de Noël, malgré une baisse significative du nombre de niveaux récents de COVID-19.

Mais le premier ministre Doug Ford a annoncé jeudi qu’il y avait de la lumière au bout du tunnel, avec activités de plein air autorisées à partir de samedi et des choses comme les repas sur le patio revenant la semaine du 13 juin – alors que seulement 60 pour cent des Ontariens devraient prendre une première dose.

Et bien que l’Alberta n’ait pas encore de plan de réouverture officiel en place, cela permettra Les élèves de la maternelle à la 12e année reviennent à l’apprentissage en classe la semaine prochaine et les Albertains entièrement vaccinés doivent sauter la quarantaine s’ils sont exposés au COVID-19 et ne présentent pas de symptômes.

«Tout cela est inexploré», a déclaré le Dr David Naylor, qui a dirigé l’enquête fédérale sur la réponse nationale du Canada à l’épidémie de SRAS de 2003 et copréside maintenant le groupe de travail sur l’immunité COVID-19 du gouvernement fédéral.

« Je pense que nous nous dirigeons vers une autre expérience multijuridictionnelle canadienne de réouverture – à la fois en termes de rythme et de forme. »

Alors que la vie redevient normale, les experts disent que le Canada doit rester sur ses gardes face aux variantes de préoccupation qui pourraient émerger, et maintenir l’élan en obtenant des coups de feu. (Evan Mitsui / CBC)

Le Canada doit rester «  sur ses gardes  » pour les variantes

La mise en garde concernant l’annonce de plans de réouverture peut être en partie due à la tentative désastreuse de lever les verrouillages en février qui a provoqué une troisième vague dévastatrice dans certaines parties de l’Ontario, de l’Alberta et du Québec en raison de la propagation rapide de variantes de coronavirus plus contagieuses.

Mais les experts disent que si la menace de variantes préoccupantes est toujours très présente, de nouvelles variantes pourraient également émerger avec des mutations encore plus graves – comme la capacité d’échapper à l’immunité des vaccins.

« Si nous voulons la réouverture le plus tôt possible, nous pouvons le faire et nous pouvons probablement le faire sans menacer notre système de santé en le faisant de manière détendue et prudente », a déclaré Colijn. « Mais si nous voulons être vraiment sûrs que nous n’allons pas avoir une variante de fuite du vaccin qui menace notre système de santé à l’automne, nous devons également y penser. »

Fisman dit que les variantes sont une «courbe» qui pourrait compromettre le succès de notre stratégie de réouverture, ajoutant que les provinces devraient «aller lentement» et «changer une chose à la fois, puis réévaluer».

Colijn dit alors que le Canada rouvre davantage, nous devons « être sur ses gardes » pour les nouvelles variantes et les empêcher d’entrer dans le pays si elles émergent ailleurs dans le monde, ajoutant que nous devrons peut-être agir de manière proactive avant qu’elles n’arrivent.

« Nous devons sortir des secondes doses, car cela aidera vraiment l’immunité contre ces variantes émergentes et nous devrons peut-être sortir des rappels », a-t-elle déclaré.

«Nous avons vraiment besoin que la population comprenne qu’elle n’a peut-être pas besoin de deuxièmes doses immédiatement avant de manger à nouveau dans un restaurant, mais qu’elle en a besoin … pour reprendre une vie normale».


Ceci est un extrait de Second Opinion, un tour d’horizon hebdomadaire de l’actualité de la santé et de la science médicale envoyé par e-mail à abonnés tous les samedis matins. Si vous n’êtes pas encore abonné, vous pouvez le faire en cliquant ici.

[ad_2]

Laisser un commentaire