L’Allemagne et six autres pays ajoutés à la liste des voyages verts


L’Allemagne est l’un des sept pays qui ont été ajoutés à la liste des voyages verts (Photo : EPA/Getty)

Les Britanniques auront bientôt plus de destinations de vacances d’été parmi lesquelles choisir, car sept nouveaux pays ont été ajoutés à la liste des voyages verts de l’Angleterre.

L’Allemagne, l’Autriche, la Slovénie, la Slovaquie, la Lettonie, la Roumanie et la Norvège passeront toutes de la liste orange à la catégorie sans quarantaine ce week-end.

Bien que la France n’ait pas changé de catégorie, les passagers revenant du pays n’auront plus besoin de s’isoler s’ils sont complètement vaccinés.

Le gouvernement a affirmé que sa décision de supprimer la liste ambre plus et d’aligner la France sur le reste de la catégorie ambre standard « simplifie le système en trois catégories ».

Cela signifie que les vacanciers revenant de ces pays n’auront plus à se mettre en quarantaine pendant 10 jours à leur arrivée en Angleterre.

Cependant, ils devront toujours fournir la preuve d’un test Covid-19 négatif effectué dans les trois jours suivant le départ avant le Royaume-Uni, et prendre encore deux jours après l’atterrissage.

Dans un bouleversement majeur des voyages, l’Inde, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Qatar ont tous été retirés de la liste rouge et placés dans la catégorie ambre.

Mais le Mexique, la Géorgie et les départements français d’outre-mer de La Réunion et de Mayotte ont été placés sous le niveau rouge à haut risque, les passagers devant payer des prix plus élevés pour une chambre plus tard ce mois-ci.

Le Vieux Nice, Marche du Cours Saleya La vie quotidienne, Nice, France - 22 juil. 2021

La France reste sur la liste orange mais les passagers à double piqûre n’auront plus à s’isoler (Photo: Shutterstock)

Pendant ce temps, l’Espagne – la destination de vacances britannique la plus populaire – a évité de justesse la liste rouge pour rester sous orange suite à une augmentation des cas de Covid.

Mais le gouvernement exhorte les voyageurs à passer un test PCR «par mesure de précaution contre la prévalence accrue du virus et des variantes dans le pays» avant de rentrer chez eux.

Le gouvernement a confirmé que les changements entreront en vigueur à partir de 4 heures du matin dimanche matin.

Les sept nouveaux pays sans quarantaine rejoindront 29 autres destinations déjà classées dans les catégories verte et verte de la «liste de surveillance».

Les pays figurant sur la « liste de surveillance » verte sont ceux qui risquent d’être rétrogradés à la liste orange à court terme si le risque de voyager vers de telles destinations augmente.


Destinations de la liste verte :

  • Australie
  • L’Autriche
  • Brunéi
  • Bulgarie
  • les îles Falkland
  • Îles Féroé
  • Allemagne
  • Gibraltar
  • Hong Kong
  • Islande
  • Lettonie
  • Malte
  • Nouvelle-Zélande
  • Norvège
  • Roumanie
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Géorgie du Sud et îles Sandwich du Sud
  • Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha

Liste de surveillance verte

  • Anguilla
  • Antarctique/Territoire antarctique britannique
  • Antigua-et-Barbuda
  • Barbade
  • Bermudes
  • Territoire britannique de l’océan Indien
  • Îles Caïmans
  • Croatie
  • Dominique
  • Grenade
  • Israël et Jérusalem
  • Madère (le Portugal continental et les Açores sont sur la liste orange)
  • Montserrat
  • Îles Pitcairn, Henderson, Ducie et Oeno
  • Taïwan
  • îles Turques-et-Caïques

À l’heure actuelle, les voyageurs entièrement vaccinés revenant en Angleterre et au Pays de Galles en provenance des pays de la liste orange sont exemptés de quarantaine – bien que les exigences de test restent obligatoires.

La liste de voyage est mise à jour toutes les trois semaines et change en fonction des taux de cas de Covid, de la capacité de test et du déploiement de la vaccination.

Le consultant en voyages Robert Boyle a déclaré que pour figurer sur la liste verte, les pays doivent avoir des taux de cas de 20 pour 100 000 ou moins, tandis que les taux de test devraient être d’au moins un pour 100 000.

Selon The Times, Boris Johnson est de plus en plus préoccupé par le fait que l’UE est plus en avance dans l’accueil des voyageurs internationaux.

Les économistes estiment que le Royaume-Uni perd jusqu’à 639 millions de livres sterling chaque jour en raison des restrictions actuelles du tourisme.

Le secrétaire aux Transports, Grant Shapps, a déclaré aujourd’hui que le gouvernement était  » déterminé à ouvrir les voyages internationaux en toute sécurité, en profitant des gains que nous avons réalisés grâce à notre programme de vaccination réussi « .

Il a poursuivi: « Bien que nous devions continuer à être prudents, les changements d’aujourd’hui rouvrent une gamme de destinations de vacances différentes à travers le monde, ce qui est une bonne nouvelle pour le secteur et les voyageurs. »

Le secrétaire à la Santé, Sajid Javid, a déclaré que l’annonce « démontre la nécessité d’une prudence continue », avec des ajouts à la liste rouge pour « aider à protéger le succès de notre déploiement de vaccin contre la menace de nouvelles variantes ».

Contactez notre équipe de presse en nous envoyant un e-mail à webnews@metro.co.uk.

Pour plus d’histoires comme celle-ci, consultez notre page d’actualités.



Laisser un commentaire