La veille des élections, le Pérou marque un record de décès dus au COVID-19


PHOTO DE DOSSIER: Les personnes âgées attendent de recevoir une dose du vaccin contre la maladie à coronavirus Pfizer-BioNTech (COVID-19) à Lima, Pérou, le 23 mars 2021. REUTERS / Sebastian Castaneda / File Photo

LIMA (Reuters) – Un jour avant la tenue des élections présidentielles et législatives, le Pérou a marqué samedi un deuxième taux de mortalité record quotidien dû à la pandémie de coronavirus qui engloutit à nouveau le pays.

Le ministère de la Santé a déclaré que 384 décès avaient été enregistrés, portant le nombre total de morts à 54669, alors que les travailleurs de la santé luttaient contre une pénurie d’oxygène médical et des hôpitaux saturés, et que le gouvernement avait du mal à obtenir suffisamment de vaccins. Mercredi, le Pérou a marqué son premier nombre record de morts – 314 – le pire depuis que la pandémie a frappé le pays avec une première vague en mars 2020.

Dimanche, des millions de Péruviens devraient aller voter dans les bureaux de vote du pays pour choisir leur prochain président et leurs représentants au Congrès. Le vote est obligatoire, sous peine d’amende de 25 dollars, le nombre de bureaux de vote a été augmenté pour faciliter l’éloignement social et les électeurs ont été exhortés à apporter leurs propres stylos et à porter des masques.

La nation andine de quelque 33 millions d’habitants a jusqu’à présent reçu un peu plus de 1,5 million de doses de vaccins de Sinopharm et Pfizer / BioNTech, un chiffre qui est en retard par rapport à ses voisins d’Amérique latine.

Reportage de Marco Aquino; écrit par Aislinn Laing; édité par Jonathan Oatis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *