La startup brésilienne Buser lève 138 millions de dollars auprès de LGT, Softbank et d’autres


SAO PAULO (Reuters) – La start-up brésilienne de bus interurbains Buser a déclaré jeudi avoir levé 700 millions de reais (138 millions de dollars) auprès de LGT Lightrock, Softbank, Monashees et d’autres sociétés de capital-risque pour financer de nouveaux services visant à décupler l’expansion l’année prochaine.

L’application de voyage, qui dessert désormais près de 4 millions d’utilisateurs, vise à moderniser les transports terrestres au Brésil, où quelque 300 millions de tickets de bus ont été vendus en 2019, selon Valor Capital, qui a également contribué à la ronde.

Buser a déclaré que le nouveau capital aiderait à financer 1 milliard de reais d’investissement au cours des deux prochaines années, y compris l’expansion dans le transport de marchandises, le transport urbain et un marché pour les compagnies de bus traditionnelles.

La startup a déclaré avoir affecté 200 millions de reais pour financer de nouveaux bus pour ses partenaires et 400 millions de reais pour ouvrir de nouvelles destinations à travers le pays.

« Avec cette contribution, nous continuerons à augmenter le nombre de passagers, de voyages et de partenariats et à préparer le tourisme, qui reviendra », a déclaré Marcelo Abritta, co-fondateur et directeur général de Buser, dans un communiqué.

Bien que la pandémie de coronavirus continue de faire rage au Brésil, où elle a fait plus de 475 000 morts, les compagnies aériennes et les agences de voyages se préparent à une reprise car les vaccinations devraient s’accélérer plus tard cette année.

(1 $ = 5,0692 reais)

(Reportage d’Alberto Alerigi Jr. ; Écriture de Jimin Kang ; Montage par Brad Haynes et Richard Chang)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *