La reine Elizabeth II du Royaume-Uni annule les plans de Noël traditionnels au milieu de la vague d’omicron de Covid-19


LONDRES — Beaucoup au Royaume-Uni espèrent avoir un Noël relativement normal cette année malgré la pandémie de Covid-19 qui fait rage, mais sa résidente la plus célèbre a déjà changé ses plans traditionnels.

La reine Elizabeth II ne passera pas la période des fêtes dans le domaine de Sandringham, dans l’est de l’Angleterre, a déclaré lundi une source principale du palais de Buckingham, alors que les cas de la variante hautement contagieuse de l’omicron continuent de se propager.

Au lieu de cela, la monarque, 95 ans, restera au château de Windsor, à environ 25 miles à l’ouest de Londres, où elle a passé la majeure partie de la pandémie. C’est la deuxième année consécutive qu’elle annule son voyage habituel au domaine de Sandringham, ainsi qu’un traditionnel déjeuner familial.

La famille royale passe depuis des années les vacances à Sandringham, à Norfolk, dans l’est de l’Angleterre, où les foules se rassemblent pour les regarder assister à l’église locale le jour de Noël.

La Grande-Bretagne est au milieu d’un énorme pic d’infection à Covid, avec 584 000 cas positifs signalés la semaine dernière, soit une augmentation de 63% par rapport aux sept jours précédents, selon les chiffres officiels.

Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré lundi que de nouvelles restrictions pourraient être nécessaires pour lutter contre l’augmentation – mais il n’a pas répété le verrouillage de Noël 2020 qui a forcé de nombreuses personnes à annuler leurs plans à la dernière minute.

« Nous devrons nous réserver la possibilité de prendre d’autres mesures pour protéger le public, et pour protéger la santé publique et le NHS [National Health Service], et nous n’hésiterons pas à prendre cette mesure », a-t-il déclaré.

La reine a réduit ses déplacements et son travail depuis qu’elle a passé une nuit à l’hôpital en octobre et que ses médecins lui ont dit de se reposer. Depuis, elle a entrepris des tâches légères, notamment des audiences virtuelles avec des diplomates et des conversations hebdomadaires avec le Premier ministre.

Il s’agit du premier Noël de la reine depuis la mort de son mari depuis 73 ans, le prince Philip, en avril à 99 ans. Le couple royal a passé son dernier Noël ensemble à Windsor l’année dernière.

Presse associée contribué.

Laisser un commentaire