La police d’Eugene essaie une nouvelle retenue de haute technologie


Un dispositif d’application de la loi pour détenir des suspects est dans les rues d’Eugène. Jusqu’en juin et jusqu’au début du mois prochain, le « BolaWrap » est utilisé à titre pilote.

Une démonstration vidéo du BolaWrap montre un homme avec deux lasers de ciblage pointés sur sa taille et ses chevilles. Avec un sifflement, deux attaches – ressemblant à un croisement entre la toile de SpiderMan et le lasso de Wonder Woman – s’enroulent autour de lui.

Le sergent Ryan Molony du service de police d’Eugene, explique :

« En gros, c’est un cordage en Kevlar, qui est extrêmement difficile à casser. Il a deux tiges d’ancrage en acier à chaque extrémité, qui s’étirent sur le côté une fois qu’il a été déployé, de sorte qu’il s’enroule lorsqu’il touche le sujet.

« Cela n’incapacite personne en substance, mais ce que cela fait, c’est que cela restreint leur capacité à lever les bras et à bouger les bras, ou à essayer de donner des coups de pied ou de s’enfuir à ce moment-là. »

Le BoloWrap est considéré comme un outil lorsque quelqu’un a un épisode de santé mentale ou lié à la drogue, et non des rencontres plus violentes et potentiellement combatives.

L’EPD indique que la phase de test pilote pour l’appareil se termine le 7 juillet.

Copyright 2021, KLCC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *