Jamal Lowe: l’attaquant de Swansea City victime d’abus racial sur les réseaux sociaux

[ad_1]

Jamal Lowe a fait sa 41e apparition de la saison à Swansea lors de la défaite 1-0 à Birmingham City
Jamal Lowe a fait sa 41e apparition de la saison à Swansea lors de la défaite 1-0 à Birmingham City

L’attaquant de Swansea City, Jamal Lowe, a été victime d’abus racistes sur Instagram à la suite de leur défaite à Birmingham City vendredi soir.

Lowe a posté le message offensant sur sa page Instagram, écrivant « quelques idiots sérieux là-bas » à côté.

Facebook a déclaré à BBC Sport Wales que le compte qui avait publié le message avait été supprimé pour avoir enfreint ses règles.

Lowe est le troisième joueur de Swansea depuis février à être victime d’abus racistes sur les réseaux sociaux.

Yan Dhanda était abusé après la défaite de Swansea contre Manchester City et Ben Cabango a été ciblé alors qu’il était en service au Pays de Galles.

Après ces deux incidents, le club de championnat de Swansea a appelé les entreprises de médias sociaux à faire plus pour prévenir les abus en ligne.

Facebook, qui possède Instagram, a déclaré qu’il était « déterminé à faire plus » après que Cabango – ainsi que son coéquipier international, le rabbin Matondo – aient été abusés après la victoire 1-0 du Pays de Galles sur le Mexique le 27 mars.

Après avoir été alerté des abus envoyés à Lowe, Facebook a déclaré qu’il n’autorisait pas les attaques contre des personnes basées sur des caractéristiques protégées telles que la race, la religion, la nationalité ou l’orientation sexuelle.

L’ancien instituteur Lowe, 26 ans, a marqué neuf buts en 41 apparitions à Swansea depuis qu’il a rejoint le club gallois de Wigan en août 2020.

Il jouait au football hors championnat avant d’être repéré par Portsmouth en 2017.

[ad_2]

Laisser un commentaire