Enzychem de Corée du Sud fabriquera le vaccin COVID-19 du fabricant de médicaments indien Cadila


Une femme tient une petite bouteille étiquetée avec un autocollant « Coronavirus COVID-19 Vaccine » et une seringue médicale dans cette illustration prise le 30 octobre 2020. REUTERS/Dado Ruvic//File Photo

BENGALURU, 24 novembre (Reuters) – La société sud-coréenne Enzychem Lifesciences (183490.KQ) fabriquerait au moins 80 millions de doses du vaccin indien à ADN COVID-19 à partir de Cadila Healthcare (CADI.NS), a annoncé mercredi le fabricant indien de médicaments.

Dans le cadre de l’accord, Cadila transférera la technologie du vaccin à ADN à Enzychem, qui fabriquera et vendra le vaccin, ZyCoV-D, sur son territoire sous la marque Cadila. Cadila obtiendra des droits de licence et des redevances, a déclaré la société dans un dossier déposé auprès des bourses.

« La technologie (de l’ADN) permet de produire des vaccins à des coûts abordables en un temps record, et les vaccins à ADN sont considérablement stables », a déclaré Ki Young Sohn, président d’Enzychem Lifesciences.

« Le ZyCoV-D est administré sans aiguille et peut être déployé plus facilement, en particulier dans les populations à faibles ressources. »

Le vaccin de Cadila, qui est administré en trois doses, a été approuvé par le régulateur indien des médicaments en août pour une utilisation d’urgence chez les adultes et les enfants âgés de 12 ans et plus, bien qu’il n’ait pas encore été déployé dans le cadre de la campagne de vaccination du comté.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

Reportage d’Anuron Kumar Mitra à Bangalore ; Montage par Arun Koyyur et Shailesh Kuber

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire