COVID-19 en Saskatchewan: les ordonnances de santé publique prolongées alors que le nombre quotidien de morts atteint un nouveau sommet

[ad_1]

La Saskatchewan a connu son jour le plus meurtrier de la pandémie, avec un nombre record de 14 décès signalés mardi.

Le précédent record a été enregistré le 21 décembre, lorsque 13 personnes sont décédées après avoir reçu un diagnostic de virus.

La province a maintenant signalé 268 décès liés au COVID depuis que la pandémie est arrivée dans la province. Parmi ceux-ci, 115 décès sont survenus en 2021.

L’un des décès récemment signalés mardi était une personne dans la quarantaine qui vivait dans la zone du centre-nord.

Deux personnes étaient dans la cinquantaine, l’une de la région de Regina et l’autre de la zone de Saskatoon.

Deux autres personnes étaient dans la soixantaine de la zone de Saskatoon.

Trois personnes étaient dans la soixantaine et venaient des zones de Regina, de Saskatoon et du sud-est. Six personnes avaient 80 ans et vivaient dans les zones de l’extrême nord-ouest, du centre-nord, de Regina, du sud-est et de Saskatoon.

Nouveaux cas

La province a également signalé 232 nouveaux cas de COVID-19, portant le nombre total de cas provinciaux à ce jour à 22 646.

Voici où se trouvent les nouveaux cas:

  • Extrême nord-ouest: 23.
  • Extrême nord du centre: trois.
  • Extrême nord-est: quatre.
  • Nord-ouest: 45.
  • Centre nord: 31.
  • Nord-est: sept.
  • Zone de Saskatoon: 47.
  • Centre-ouest: trois.
  • Centre-est: quatre.
  • Zone de Regina: 46.
  • Centre sud: deux.
  • Sud-est: six.

Il y a 11 cas avec des lieux en suspens.

Une ventilation régionale des cas connus de COVID-19 en Saskatchewan au 26 janvier 2021. (Graphiques CBC)

La moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens est de 254, soit 20,7 nouveaux cas pour 100 000 habitants.

La province affirme qu’un total de 19729 cas connus se sont rétablis du virus, soit une augmentation de 839 depuis lundi. Du total des cas de la province, 2 665 sont considérés comme actifs.

Il y a 208 personnes atteintes du COVID-19 à l’hôpital, dont 33 aux soins intensifs.

La province a traité 2160 tests COVID-19 lundi.

Extension des mesures de santé publique

La province ne met pas en œuvre de nouvelles mesures de santé pour contenir la propagation du virus, mais elle étend les mesures actuellement en place.

L’ordonnance de santé publique restera en vigueur jusqu’au 19 février. Elle devait expirer le 29 janvier.

Les mesures comprennent un mandat de masque à l’échelle de la province, des rassemblements extérieurs limités à 10 personnes maximum, tandis que les rassemblements privés intérieurs sont limités aux ménages immédiats seulement.

Les visites aux foyers de soins de longue durée et de soins personnels restent suspendues, sauf pour des raisons de compassion.

De plus, aucune vente d’alcool n’est autorisée après 22 heures dans les établissements agréés et les sports restent suspendus. Une liste complète des mesures actuelles est disponible ici.

3 entreprises condamnées à une amende pour non-respect de l’ordonnance de santé publique

Le gouvernement de la Saskatchewan affirme que l’application des ordonnances de santé publique continuera de garantir que les entreprises et les événements sont mis en conformité le plus rapidement possible.

Mardi, trois entreprises ont été condamnées à une amende en vertu de la loi sur la santé publique.

Crackers and the Crazy Cactus à Saskatoon et Stats Cocktails and Dreams à Regina ont chacun écopé d’une amende de 14 000 $.

Mise à jour des vaccins

La province a administré lundi 362 doses du vaccin COVID-19, ce qui porte le nombre total de vaccins administrés en Saskatchewan à 34 080.

Les doses ont été administrées dans les domaines suivants:

  • Saskatoon: 241.
  • Extrême-Nord-Ouest: 22.
  • Nord-Est: 23.
  • Nord-Ouest: 66.
  • Centre-Est: 10.

Mardi, la province a déclaré qu’elle avait administré 104 pour cent du nombre de doses qu’elle avait officiellement reçues, le dépassement étant dû à l’efficacité du prélèvement de doses supplémentaires dans les flacons.

Confronté à une pénurie de vaccins contre le COVID-19, l’Ontario affirme qu’il ne vaccinera désormais que les résidents des établissements de soins de longue durée et les autres personnes âgées des maisons de retraite et des établissements de soins à risque. 2:54

[ad_2]

Laisser un commentaire