Coursiers 2 roues : Digimoov milite pour changer la réglementation

La crise sanitaire qui a récemment secoué la planète a contribué à l’émergence de nouvelles formes d’activités telles que le télétravail ou encore les plateformes de livraisons. Parlant justement de ces dernières, il faut savoir que les livraisons en deux roues motorisées sont aujourd’hui très répandues et concernent par exemple 8 courses sur 10 à Paris et en région parisienne.

Cependant, le législateur ne s’étant pas préparé à l’essor de cette nouvelle activité, certains coursiers deux roues comparativement à d’autres sont soumis à la même réglementation que les transporteurs routiers. Pour remédier à cette situation, Digimoov milite pour la création d’un cadre juridique spécifique à la profession de livreur en scooter. Plus de détails dans cet article.

Pourquoi faut-il réviser la législation sur les coursiers deux roues ?

Si Digimoov a décidé de s’impliquer dans la révision de la réglementation en vigueur pour les coursiers deux roues, c’est parce que cette dernière est très inégale d’un acteur à un autre.

En effet, comme évoqué plus haut toute personne souhaitant devenir livreur en scooter devra se conformer aux mêmes exigences qu’un transporteur routier que sont :

  • avoir une capacité de transport requérant une formation de 105 heures ;
  • disposer de 1800 euros minimum de capital ;
  • réussir obligatoirement un examen en présentiel.

D’autre part, si cette personne décide de faire des livraisons à plein temps, mais cette fois-ci au moyen d’un vélo-cargo, son exercice est considéré complètement légal et elle ne sera confrontée à aucune réglementation.

La paradoxalité de cette situation a conduit la start-up Digimoov à demander de : « prendre en compte le statut spécifique des livreurs indépendants avec une capacité de transport hyperléger ». Pour la start-up, cette réglementation est un véritable handicap pour les futurs coursiers et pour ceux déjà en activité qui souhaitent régulariser leur situation.

À cet effet, elle propose la mise en place d’une licence de transport propre à cette catégorie professionnelle afin de stimuler l’évolution du secteur de la livraison.

Quelle solution propose Digimoov ?       

Afin de changer la donne, le Centre de formation Digimoov souhaite délivrer un programme de formation de 35 heures, certifié Qualiopi qui permettra à tous ceux qui souhaitent devenir coursiers moins de 4 roues que ce soit avec un scooter ou un vélo-cargo. La formation proposée comporte 5 modules complets. 

À la fin de la formation, le livreur passera un examen à distance d’une heure pour valider sa certification et obtenir une attestation de transport de marchandises hyper léger avec des véhicules possédant moins de 4 roues.

Cette start-up spécialisée dans le domaine de formation de transport routier en ligne possède un véritable esprit d’innovation et de développement durable. Suite au contact quotidien et sollicitations récurrentes des coursiers en véhicules de moins de 4 roues, Digimoov s’est mobilisée et a fait le dépôt d’une formation adaptée qui permettra à ces gens d’exercer en toute légalité et régulariser leur situation. Cette structure cherche à éliminer ce frein imposer par la réglementation non adaptée et propose une solution alternative à ce problème. 

[ad_2]

Laisser un commentaire