Côte d’Ivoire prend livraison de la dernière cargaison de vaccins COVAX, un nouvel élan pour l’Afrique |

[ad_1]

La livraison de jabs AstraZeneca / Oxford, à la suite du premier envoi historique au Ghana plus tôt cette semaine, présente un partenariat international sans précédent pour fournir au moins deux milliards de doses de vaccins contre le coronavirus d’ici la fin de cette année.

Les doses de vaccins ont été expédiées par l’UNICEF depuis la métropole indienne de Mumbai, via son centre d’approvisionnement régional, Dubaï, vers la capitale de la Côte d’Ivoire, Abidjan, dans le cadre de la première vague de vaccins dirigée vers plusieurs pays à revenu faible et intermédiaire.

Coups équitables

«Aujourd’hui est un premier pas important vers la réalisation de notre vision commune de l’équité vaccinale, mais ce n’est que le début», a déclaré Jean-Marie Vianney Yameogo, le représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire, ajoutant que «nous sommes fiers que la Côte d’Ivoire Ivoire est l’un des premiers pays d’Afrique à recevoir le vaccin AstraZeneca / Oxford par le biais de l’installation COVAX. »

Alors que la pandémie mondiale du COVID-19 a fait des centaines de milliers de morts et en a perturbé des milliards d’autres, M. Yameogo a souligné l’importance de réduire les décès et de maîtriser la pandémie. Le vaccin aidera également à éviter des pertes mensuelles estimées à environ 375 milliards de dollars pour l’économie mondiale.

«L’accès mondial et équitable à un vaccin, qui protégera les agents de santé et ceux qui risquent le plus de contracter la maladie en particulier, est le seul moyen d’atténuer l’impact de la pandémie sur la santé publique et l’économie», a souligné M. Yameogo.

Avancer

Pendant ce temps, l’UNICEF et ses partenaires travaillent ensemble pour aider davantage de pays à se préparer au déploiement du vaccin COVID-19.

«Les vaccins sauvent des vies. Au fur et à mesure que les agents de santé et autres personnels de première ligne seront vaccinés, nous assisterons à un retour progressif à la normalité… en particulier pour les enfants », a déclaré Marc Vincent, le Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

«Dans l’esprit de la couverture sanitaire universelle, nous ne devons laisser personne de côté», a-t-il souligné.

[ad_2]

Laisser un commentaire