Confronté à de lourdes pertes, DXC Technology va supprimer 4.500 postes et simplifier son management

[ad_1]

DXC Technology envisage de supprimer 4.500 postes, soit environ 3,5% des effectifs, et simplifier les couches de gestion afin de répondre plus concrètement aux besoins des clients a expliqué le PDG Mike Salvino lors de la présentation des derniers résultats financiers rapportés CRN. Le dirigeant estime l’altération des revenus à environ un milliard de dollars pour l’exercice 2020 clos le 31 mars dernier et s’attend à une perte similaire pour l’exercice 2021. «L’altération des revenus n’a pas été causée par l’évolution du cloud qui a incité les clients à s’éloigner de DXC. Au lieu de cela, cette altération était due à des prestations aux clients qui laissent à désirer et à l’affaiblissement des relations avec les clients », a expliqué le dirigeant. DXC a été contraint de réduire ses prix de ses services et a perdu des clients au cours des 12 à 18 derniers mois en raison de complexités internes qui ont entravé les prestations aux clients, at-il déclaré. Il estime qu’il y a trop d’interfaces entre les clients et les prestataires qui interviennent chez ces derniers. «Cela crée de la complexité et de la confusion. Cela érode également la rentabilité et la valeur pour les actionnaires. En éliminant les couches inutiles, nos salariés pourront servir plus rapidement nos clients, générer une croissance significative des revenus et contribuer à approfondir les relations avec les clients », a ajouté le PDG. Mike Salvino espère ainsi réduire les coûts de 700 millions de dollars et 500 millions de dollars pour l’exercice 2021.

Le groupe de services va également suspendre le paiement des dividendes afin de permettre au conseil d’administration d’en réévaluer le montant après l’achèvement de la nouvelle stratégie a de son côté annoncé le directeur financier Paul Saleh.

Avant le début des mesures de confinement liées au Covid-19, DXC avait cédé son unité dédiée aux soins de santé à Veritas Capital pour 5 milliards de dollars. Cet argent sera utilisé pour réduire l’endettement. Envisagée avant le début de la pandémie, la cession de l’activité consacrée à la mobilité et au lieu de travail – considérée désormais comme une entité essentielle – fera quant à elle l’objet d’un examen approfondi.

Le chiffre d’affaires de l’exercice 2020 a baissé de 5,6% en glissement annuel pour atteindre 19,57 milliards de dollars. Pour le seul quatrième trimestre, les revenus ont chuté de 8% pour s’établir à 4,81 milliards de dollars. A l’issue du trimestre, la firme de Tysons a affiché une perte de 3,56 milliards de dollars, dont 4 millions de dollars de frais de restructuration, 92 millions de dollars de frais de séparation et d’intégration, 148 millions de dollars d’amortissement d’actifs incorporels acquis, 3,85 milliards de dollars d’écart d’acquisition et 244 millions de dollars de pertes actuarielles ou liées aux avantages complémentaires de retraite. Un an auparavant, DXC avait généré un gain de 354 millions de dollars. Sur l’ensemble de l’exercice, la perte s’élève à 5,36 milliards de dollars.

[ad_2]

Laisser un commentaire