Certificat Covid numérique européen – Les mêmes règles pour tout le monde – Actualité


Un certificat Covid numérique européen entre en vigueur le 1euh juillet 2021. Pour circuler librement, il faudra une vaccination complète, un test négatif ou une preuve de guérison. Décryptage.

À quelques jours de la saison touristique, le Parlement européen a donné son accord au certificat Covid numérique européen. L’objectif est de faciliter les déplacements en harmonisant les règles liées à la pandémie dans les 27 pays de l’Union européenne (UE), ainsi qu’en Islande, Norvège, Suisse, Andorre, Saint-Marin, à Monaco, au Vatican et au Lichtenstein. Il sera effectif partout au 1euh juillet, pour 1 an, jusqu’au 30 juin 2022. En France, l’entrée en vigueur est prévue pour le 21 juin.

Trois possibilités pour circuler librement

ONU certificat de vaccination avec l’un des vaccins autorisés par l’Agence européenne du médicament (EMA). Attention, le cycle vaccinal ne s’achève pas au moment de la dernière injection. Il n’est pas considéré comme valable que deux semaines après la 2e injection de Cominarty (Pfizer), Moderna ou AstraZeneca, quatre semaines après Janssen, et deux semaines après injection unique pour les personnes ayant eu le Covid.
Bon à savoir. En France, l’assurance maladie a rencontré le certificat de vaccination à disposition sur le site attestation-vaccin.ameli.fr.

ONU certificat de test RT-PCR négatif de moins de 72 h, ou de test antigénique de moins de 48 h.

ONU certificat de rétablissement. Les tests sérologiques attestant de la présence d’anticorps ne sont pour le moment pas considéré comme une preuve de guérison. Seul un test RT-PCR positif remontant à plus de 11 jours, mais datant de moins de 6 mois, est accepté comme donnée fiable de rétablissement du Covid.

D’autres restrictions ?

Toute personne en mesure de présenter l’un de ces trois certificats ne peut se voir imposer des restrictions d’accès supplémentaires comme un test ou une isolement à l’arrivée.

À partir de quand en France ?

Le certificat Covid numérique n’est pas encore opérationnel. Il est annoncé pour le 21 juin prochain. L’actuel pass sanitaire, lui aussi basé sur les tests et la vaccination, n’est valable que pour l’accès aux événements calibrés pour plus de 1 000 personnes sur le territoire national.

Comment et sous quelle forme ?

Ces certificats sont délivrés systématiquement par le professionnel qui fait le vaccin ou le test. Le certificat fait l’objet d’un QR Code délivré sur papier ou sous forme électronique, à charger dans l’application TousAntiCovid. Le format de ce QR Code est le même dans tout l’espace européen. Les pays qui ne sont toutefois pas en mesure de respecter d’ici au 1euh juillet verront leur système accepté jusqu’au 12 août. Quel que soit le certificat, il doit être gratuit, accessible facilement et rapidement.

Image
Le certificat Covid européen adapté pour un smartphone.

Le certificat n’est pas obligatoire

Le certificat Covid numérique n’est là que pour faciliter les déplacements européens. Il ne doit pas les empêcher. Il n’est donc pas obligatoire. Mais toute personne qui en est exclue doit se plier aux règles alternatives prévues par les lois locales : test négatif, test supplémentaire à l’arrivée, quarantaine, etc.

Et les enfants ?

Le certificat les concernés aussi. À ceci près que les vaccins ne sont pas accessibles avant 12 ans. Les certificats de test ou de rétablissement sont donc les seules options possibles. Toutefois, pas de précipitation. Le certificat n’étant pas obligatoire, il peut être intéressant d’étudier les règles nationales. Par exemple, pour le retour en France, les enfants de moins de 11 ans sont pour le moment du moins, le test obtenu. Mieux vaut dans ce cas… ne rien faire !

En dehors de l’Union européenne

Pour quitter l’Union européenne, les règles du pays de destination s’appliquent. Renseignez-vous avant de partir. Au retour, la France impose des restrictions en fonction de la situation épidémique du pays de provenance. Par exemple, si vous revenez d’Australie, bienheureux paie indemne de Covid, la vaccination ou un test suffit. C’est une autre histoire si vous rentrez d’Angleterre, où le variant Delta inquiète : il faut, en plus de la vaccination, un test négatif, évalué. Faute de, un test et un motif impérieux sont exigés, une isolement de 7 jours est nécessaire et un test peut être imposé à l’arrivée en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *