Ce jour-là en 2003: Paula Radcliffe établit un nouveau record du monde au Marathon de Londres


Paula Radcliffe a battu le record du monde féminin au marathon de Londres le 13 avril 2003.

La star britannique était déjà la détentrice du record après avoir établi un nouveau record de deux heures, 17 minutes et 18 secondes à Chicago en 2002 – sa première année sur la distance.

Elle avait également remporté le marathon de Londres en 2002 en un temps record pour une course réservée aux femmes, mais voulait repousser les limites en utilisant des stimulateurs cardiaques masculins.

Paula Radcliffe pose avec son record du monde
Paula Radcliffe pose avec son record du monde (Rebecca Naden / PA)

La tactique lui a valu des critiques mais Radcliffe a saisi son opportunité de façon spectaculaire en terminant le parcours en 2h15mins25secs, dominant la course du début à la fin.

Radcliffe, alors âgé de 29 ans, a déclaré: «Tout le monde a dit que Londres ne pouvait pas être un cours rapide. Mais je savais que c’était le cas l’année dernière.

«Nous avons eu une bonne journée, et le vent était derrière nous plus que devant – et nous avons prouvé que c’était un parcours rapide.

«J’essayais de rester détendu jusqu’à la mi-chemin, puis de continuer. Mais c’était vraiment difficile dans les cinq derniers (milles).

«Il y avait beaucoup de pression et les gens parlaient des moments où j’allais courir.

«Je suis passé à mi-chemin plus vite que prévu, même si je me sentais bien. Mais je me suis dit: « Vous vous êtes engagé, alors vous devez simplement le tenir ». »

Radcliffe a détenu le record jusqu’en 2019, lorsque Brigid Kosgei du Kenya a couru un temps fulgurant de 2:14:04 au marathon de Chicago.



Laisser un commentaire