Carlsen participera à nouveau à la Coupe du monde d’échecs FIDE


Tout comme en 2017, le GM Magnus Carlsen participera à la Coupe du monde FIDE qui débutera le 12 juillet à Sotchi, en Russie. Le champion du monde n’affrontera pas son challenger GM Ian Nepomniachtchi, qui a plutôt choisi de se concentrer sur la préparation du match pour le titre mondial.

Ce sera la deuxième apparition de Carlsen dans une Coupe du monde FIDE en tant que champion du monde en titre, et cela signifie qu’il participe à nouveau au cycle du prochain championnat du monde. La FIDE a récemment annoncé que les deux finalistes de la Coupe du Monde se qualifieraient pour le Tournoi des Candidats 2022, ainsi Carlsen aura une certaine influence.

Si Carlsen peut remporter le tournoi cette fois, le deuxième et le vainqueur du match pour la troisième place se qualifieront pour les Candidats.

Les matchs de la Coupe du monde se dérouleront du 12 juillet au 6 août. Il est plus grand que jamais avec 206 participants (contre 128 auparavant). En tant que l’une des 50 premières têtes de série, Carlsen débutera au deuxième tour à partir du 15 juillet.

Dans leur article de presse, la FIDE spécule sur les raisons de Carlsen de rejouer : « Magnus n’a jamais remporté de Coupe du monde FIDE, bien qu’il soit un fervent partisan des tournois à élimination directe. Le champion veut probablement prouver au monde, et à lui-même, que il peut aussi exceller dans ce format. »

En août 2015, la star norvégienne a proposé un format à élimination directe pour le championnat du monde lui-même. Sur Facebook, il écrivait à l’époque : « J’ai longtemps pensé que passer à un événement annuel à élimination directe, similaire à la Coupe du monde, serait plus équitable. »

Son emploi du temps ne lui a pas permis de jouer en 2015. Ainsi, l’édition 2017 à Tbilissi, en Géorgie, était sa première en tant que champion du monde. Mais ce n’est pas un grand succès : il est éliminé au troisième tour par le GM chinois Bu Xiangzhi.

Coupe du monde Carlsen 2017 Bu Xiangzhi Echecs
En 2017, Carlsen pourrait faire ses valises après le troisième tour. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Même en 2017, ce n’était pas une nouveauté complète qu’un champion du monde en titre de la FIDE rejoigne le nouveau cycle de championnats du monde. Les directeurs généraux Alexander Khalifman, Viswanathan Anand, Ruslan Ponomariov et Rustam Kasimdzhanov avaient tous participé aux Coupes du monde FIDE. Notez qu’en dans ces cas, la non-participation leur aurait automatiquement fait perdre le titre.

Carlsen lui-même a disputé deux Coupes du monde avant d’être champion du monde. En 2005, à Khanty-Mansiysk, il a terminé à la 10e place. En 2007, également à Khanty-Mansiysk, il a perdu en demi-finale contre le futur vainqueur, le GM Gata Kamsky.

Le prochain tournoi de la Coupe du monde verra à nouveau deux matchs standard (classiques) par tour, suivis d’un bris d’égalité rapide et blitz le troisième jour en cas d’égalité 1-1. Le montant total du prix est de 1,89 million de dollars (1,56 million d’euros) avec le premier prix de 110 000 $ (90 000 euros).

Simultanément, la Coupe du monde féminine se déroulera également à Sotchi avec 103 participantes au total : 78 au premier tour et 25 têtes de série au deuxième tour. Le montant total des prix est de 676 250 $ (557 433 euros) avec le premier prix de 50 000 $ (41 220 euros).

Les meilleurs joueurs qui envisagent de participer à la Coupe du monde sont les directeurs généraux Fabiano Caruana, Ding Liren (deux fois finaliste), Anish Giri, Maxime Vachier-Lagrave, Teimour Radjabov (vainqueur en 2019), Levon Aronian (vainqueur en 2005 et 2017), Alexander Grischuk, Shakhriyar Mamedyarov, Sergey Karjakin (vainqueur en 2015) et Alireza Firouzja.

Chez les femmes, le GM Hou Yifan et Humpy Koneru ne joueront pas, mais on peut voir la championne du monde en titre en action : le GM Ju Wenjun. FL’IDE prévoit de publier la liste complète des participants dans quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *