Alldritt au repos forcé jusqu’en janvier après l’élimination des Bleus au Mondial


Le troisième et ligne et capitaine du Stade Rochelais a ressenti le besoin de couper jusqu’en fin d’année avec le rugby, après la fin de parcours prématuré des Bleus au Mondial. Ses dirigeants ne s’y sont pas opposés.

« Il y aura une grosse coupure. » Contrairement à son coéquipier en Bleu Peato Mauvaka, la 3e ligne du Stade Rochelais Grégory Alldritt n’est pas pressé de retrouver la compétition. Il pourrait même s’octroyer une période de repos plus longue que prévue, rapporte Sud Ouest.

Utilisé physiquement – avec un genou droit qui grince – et mentalement par trois saisons à rallonge (28 matches de moyenne ces trois dernières saisons) et à fort enjeu, aussi bien avec l’équipe de France (Tournoi des VI Nations, Coupe du monde, test match…) que son club, le Stade Rochelais, avec lequel il a atteint la finale du championnat de France et remporté deux Coupes d’Europe consécutives, le capitaine des Maritimes se serait entendu avec ses dirigeants pour reprendre la compétition au mois de janvier .

Le Tournoi des VI Nations pour se relancer ?

Ce qui lui permettra « de revenir totalement ressourcé » après une Coupe du monde éreintante, souligne Sud Ouest. La Rochelle s’est d’autant moins opposée à cette requête que le club est pourvu au poste de numéro 8.

« C’est dur, c’est très dur… »

Grégory Alldritt, à l’instar de ses coéquipiers, a souffert de l’élimination prématurée des Bleus en quart de finale de la Coupe du monde qu’ils se disputaient à domicile. Un échec difficile à digérer compte tenu des sacrifices consentis depuis l’arrivée de Fabien Galthié pour arriver au sommet et se présenter en favori du tournoi.

« C’est dur, c’est très dur. On ne peut pas le digérer, il va falloir un peu de temps », avait-il confié en zone mixte, dans la foulée de la défaite (28-29) face aux Springboks . Prochaine échéance majeure pour l’équipe de France, le Tournoi des VI Nations débutera le 2 février.

Avec trois réceptions prévues, la France sera préférée. Auteur du Grand Chelem en 2022, le XV de France défiera pour commencer l’Irlande, tenante du titre qui est, elle aussi, tombée de très haut lors de ce Mondial en se faisant sortir par les All Blacks au même stade de la compétition que l’équipe de France.

Laisser un commentaire